Ecoutez Radio Sputnik
    Ces pauvres millionnaires...

    Ces pauvres millionnaires...

    Lu dans la presse
    URL courte
    0 11

     


    On a diffusé  pour la première fois les revenus des députés de la Douma d'État. Parmi les parlementaires, il y a des milliardaires. Par exemple, le président de la Chambre  basse du parlement Boris Gryzlov a augmenté les revenus neuf fois. Cependant, parmi les membres de la Douma, il y a ceux qui affirment vivre uniquement avec  un salaire. Néanmoins, les élus nationaux possèdent un avion,   des autos, en particulier - une Ferrari, trois Maybach et six Bentley. Le journal "Moskovskii Komsomolets" parle du premier avion déclaré. Un Dassault Falcon   pour  20 personnes coûte vingt huit millions de dollars. Certains des parlementaires n'ont pas indiqué leurs revenus réels, le membre du comité de la Douma d'État sur  le règlement, le communiste Valery Rachkine en est certain. La non-coïncidence des revenus déclarés des millionnaires avec les données de Forbes signifie probablement   qu'ils n'ont pas indiqué les actions  qu'ils  possèdent  et qui leur assurent le revenu principal.

    Au  Code de la route  russe, on a introduit des amendements importants, selon lesquels  les conducteurs seront engagés à  céder la voie aux piétons qui ont seulement fait un pas sur le passage non réglé, ils devront allumer les phares et même pourront doubler un véhicule circulant lentement. Les nouvelles règles entreront en vigueur  dans six mois. Le journal «  Rossiiskaia Gazeta» marque que les experts ont une attitude ambigüe à l'égard des corrections. Par exemple, le  terme « doubler » veut dire  maintenant  le dépassement avec la sortie sur la piste en contre-sens, tandis qu'auparavant, c'était tout simplement  la sortie sur la  piste voisine. De plus, le dépassement des véhicules à faible vitesse (c'est-à-dire à la vitesse de moins de 30 km/heure) est permis. Il n'est pas du tout clair cependant, comme prouver ce que le véhicule concret avançait à la vitesse de 28 km/heure, et non 32 km/heure. Au dire des experts, les corrections ne sont pas encore  assez bien travaillées.

    Les producteurs du lait et des produits laitiers de la Russie et de la Biélorussie ont annoncé la création de l'union. Selon l'idée, le groupement supranational doit prévenir la nervosité saisonnière au sujet des prix d'achat du lait et assurer aux fermiers des revenus stables. Le journal "Novye Izvestia" rappelle  que l'été  dernier, la situation était en effet tout simplement critique. Les usines russes payaient moins de huit roubles pour un litre,  et celles de  Biélorussie - encore moins, ce qui  ne couvrait pas, bien  évidemment, le prix de revient. Et si les Biélorusses avaient quand même un débouché avantageux, les Russes devaient se contenter des pertes. Dans certaines régions de  Russie, les producteurs du lait  ont  même  commencé à menacer de verser leur produit par terre, à l'exemple des collègues européens. Cependant, on  n'est pas arrivé quand même jusque là.

    Contrairement aux rapports gouvernementaux sur l'inflation super basse, en Russie,  le coût du panier minimal de consommation grandit. Et en outre, cette hausse est deux-trois fois plus rapide que le paramètre officiellement publié de la hausse des prix dans le pays. Cependant, écrit le journal «Nezavissimaya Gazeta», dans le pays, il y a des régions, où la planchette de la pauvreté, au contraire, est minimisée artificiellement. Les experts expliquent ce paradoxe par la réduction ponctuelle de la charge sur les budgets régionaux. En général, tout cela est un signe inquiétant. La valeur du minimum de survie représente l'estimation du coût du panier de consommation qui inclut des produits - alimentaires et autres, des services, des paiements obligatoires. Le coût du panier de consommation dépend  directement de celui de l'inflation dans le pays. Au début de l'année, les tarifs pour les services communaux ont considérablement augmenté. C'est ce qui explique la hausse du minimum  de survie presque partout. On compense à la population les dépenses majorées pour les services communaux.

     

    Lire aussi:

    Contre l’inflation en Tunisie, des «mesures douloureuses» au succès incertain
    Danone fait venir 5.000 vaches européennes en Sibérie
    Un lancer sans précédent: un basketteur met un panier depuis un avion (vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik