Ecoutez Radio Sputnik
    Revue de presse 26.10.10

    Revue de presse 26.10.10

    Photo: RIA Novosti
    Lu dans la presse
    URL courte
    0 1 0 0

    « Le souci des personnes âgées est une priorité de l’Etat » / Scission au sein de l’opposition russe / Sauver une collection unique de plantes / Sécheresse : aucune catastrophe à prévoir

     


    « Le souci des personnes âgées est une priorité de l’Etat »

    Le président russe Dmitri Medvedev a décidé de précipiter l’élaboration par le gouvernement d’une loi sur l’assurance-vieillesse. Ce problème a été abordé lors d'une séance du présidium du Conseil d’Etat. Selon le journal « Rossiiskaïa Gazeta », Medvedev s’est familiarisé avec le fonctionnement des établissements sociaux dans plusieurs régions. « Le souci des personnes âgées est une priorité de l’Etat », a souligné le président. Ces gens sont aujourd’hui plus de 20 millions en Russie et il faut faire en sorte qu’ils se sentent entraînés dans une vie normale, a dit le président. La majoration des allocations-vieillesse jusqu’au minimum vital n’est que le premier pas dans le développement du système des retraites, écrit le journal « Nezavissimaïa Gazeta ». Medvedev compte sur l’apport du business, écrit le journal « Moskovski Komsomoletz ». L’initiative d’augmenter l’âge de la retraite n’est pas envisagée au gouvernement ni dans l’administration présidentielle, poursuit le journal en se référant à la déclaration de la ministre de la Santé et du développement social Tatiana Golikova.  

    Scission au sein de l’opposition russe

    L’autorisation à engager le 31 octobre un meeting sur la Place de Triomphe a semé la discorde au sein de l’opposition, constatent les journaux. La Mairie de Moscou se  montre disposée à autoriser un meeting de 800 participants et non pas de 200 dont il a été question la semaine dernière. Plusieurs organisateurs du meeting en faveur de l’article 31 de la Constitution sur la liberté de réunion et de meetings, notamment l’ombudswoman en vue Lioudmila Alexeeva, acceptent ces conditions, d’autres insistent sur la participation de 1 500 personnes, écrit le journal « Troud ». Selon le journal « Kommersant », les leaders de l’aile gauche de l’opposition « hors système », en particulier, l’écrivain Edouard Limonov, se montrent intransigeants. Ella Pamfilova, ex-présidente du Conseil présidentiel pour les droits de l’homme se souvient qu’elle n’a pas réussi il y a plusieurs mois un compromis avec les intransigeants vu la position de Limonov pour qui le conflit avec les autorités est l’essentiel. « Pourquoi l’opposition ne parvient pas à organiser les actions de protestation ? » se demande le journal « Nezavissimaïa Gazeta ». L’opposition hors système est constamment en quête de formes de mobiliser l’opinion. Or, ces efforts ne s’avèrent pas payants, estime le directeur général de l’Agence de communications politiques et économiques Dmitri Orlov. Les « intransigeants » refusent carrément de soumettre à l’examen de la société un agenda alternatif et les candidatures de leaders aptes à le mettre en œuvre.

    Sauver une collection unique de plantes

    Il est possible que la situation autour de la collection mondialement connue de plantes du savant soviétique en vue Nikolaï Vavilov change vers le mieux, écrit le journal « Izvestia ». Les scientifiques protestent contre la décision de construire le logement dans la région de Pskov sur une partie des territoires destinés à cultiver les plantes uniques. La Cour des comptes recommande à l’issue des inspections d’accorder des terrains pour conserver une banque génétique sans précédent. Selon le journal « Rossiiskaïa Gazeta », la collection est indéfendable au plan juridique. Il n’existe pas de notion de « collection génétique » dans la législation. La membre de la Chambre publique Nadejda Chkolkina ayant engagé une campagne de protection du patrimoine génétique de Vavilov a signalé, en outre, le financement insuffisant des études.

    Sécheresse : aucune catastrophe à prévoir

    Tous les pays sont menacés de sécheresse excepté la Russie, écrit le journal « Komsomolskaïa Pravda ». Les experts ont rendu public le pronostic climatique d’ici fin du 21ème siècle. Le chercheur du Centre national d’études atmosphériques Aiguo Dai a conclu à l’issue de l’examen de 22 modèles climatiques informatiques en périodes différentes que plusieurs régions situées dans les latitudes moyennes devraient s’attendre à une grande sécheresse au milieu du siècle en cours. Les cartes confirment que la sécheresse se répandra sur la plupart de l’hémisphère occidental. Les zones de précipitations se déplaceront dans les hautes latitudes : en Alaska, dans les pays scandinaves, dans le Nord du Canada et en Russie. Selon le vice-directeur de l’Institut de climat global et d’écologie de l’Académie des Sciences de Russie l’académicien Serguei Semenov, ces pronostics pessimistes sont exagérés. Il est possible que dans certaines régions densément peuplées : au Brésil, dans le Sud de l’Afrique, en Asie centrale les précipitations baissent de 20% pendant les saisons chaudes. C’est un indice impressionnant qui n’annonce pas, cependant, de catastrophes.

    Lire aussi:

    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Les frappes US en Syrie laissent les mains libres aux terroristes, selon Medvedev
    Pourquoi le temps était si mauvais cette semaine dans le monde entier
    La sécheresse totale régnera encore au Proche-Orient pendant 10.000 ans
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik