Ecoutez Radio Sputnik
    Revue de presse 23.11.10

    Revue de presse 23.11.10

    Photo: RIA Novosti
    Lu dans la presse
    URL courte
    0 01

    Les participants aux audiences parlementaires consacrées à la lutte contre la corruption ont avoué lundi qu


    Les participants aux audiences parlementaires consacrées à la lutte contre la corruption ont avoué lundi qu’il était prématuré de constater les succès ayant recommandé d’appliquer de nouvelles mesures anticorruptionnelles, écrit le journal « Kommersant ». Il faut compléter la liste des fonctionnaires qui doivent présenter les déclarations de revenus. Le ministère de l’Intérieur doit former un organisme spécial pour lutter contre la corruption. Selon les participants aux audiences, la base normative en vigueur est insuffisante. Les députés ont attiré l’attention sur le contenu déclaratif de certaines lois. Il est interdit à tous les fonctionnaires de déployer les activités d’entreprise mais les sanctions ne sont pas précisées. Le chef du Comité anticorruptionnel national Kirill Kabanov estime que le respect de la Convention de l’ONU supposant la traduction en justice pour un accroissement des actifs du fonctionnaire devançant substantiellement ses revenus légaux est la mesure essentielle dans la lutte contre la corruption.  

    La Géorgie ne doit pas constituer le dernier rempart de la guerre froide, a déclaré au correspondant du journal « Vremia Novosteï » l’ex-présidente du parlement géorgien Nino Bourdjanadzé. Le pays célèbre aujourd’hui le 7ème anniversaire de la révolution des roses ayant débouché en novembre 2003 sur la démission anticipée du président Edouard Chevardnadzé. L’actuel leader géorgien Mikhaïl Saakachvili n’a pratiquement pas de partisans. Bourdjanadzé a préparé l’Assemblée nationale qui se déroulera le 25 novembre à Tbilissi. Les délégués à la conférence insisteront sur la démission de Saakachvili. Il est responsable de l’absence de démocratie, de la liberté de la presse et de la justice, de l’élite corrompue. La situation socio-économique désastreuse s’est créée dans le pays. La Géorgie est otage de la politique de Saakachvili dirigée contre la Russie. La politique mondiale a changé et le leader géorgien est toujours à l’époque de la guerre froide. Boudjanadzé a signalé les déclarations provocatrices de Saakachvili concernant l’échec des JO à Sotchi. Les jeux autour des JO peuvent revenir cher à la Géorgie, a déclaré Nino Bourdjanadzé. Selon le journal « Moskovski Komsomoletz », la Géorgie entend saper les JO 2014. Cette décision a été adoptée à la séance à huis clos du parlement géorgien. Plusieurs personnalités officielles géorgiennes déclinent cette information, écrit le journal « Nezavissimaïa Gazeta ».

    Les passagers pourront utiliser un billet dans divers transports, écrit le journal « Les Izvestia ». Le ministère des Transports a élaboré un billet unique pour tous les transports y compris le train et l’avion. Le passager aura la possibilité de se rendre à Londres de Nijni Novgorod d’abord en train, ensuite en train de banlieue ou en autobus à l’aéroport d’où il prendra l’avion. Un tel système s’est fait valoir en Europe. Il est possible de rattraper ce retard technique pendant six mois, indiquent les experts.

    Les services techniques du Kremlin se montrent préoccupés par les cyber-attaques contre les réseaux intérieurs kremlinois qui prennent de l’ampleur. Selon le journal « Nezavissimaïa Gazeta », les fonctionnaires reçoivent de multiples messages avec des virus. L’administration présidentielle qualifie ces attaques de ciberguerre. Les fonctionnaires sont contraints de faire le choix. Le leader Dmitri Medvedev insiste sur les entretiens des fonctionnaires avec le peuple dans les réseaux sociaux. Le président donne l’exemple personnel. Les fonctionnaires de l’administration présidentielle devront poursuivre les activités intenses dans le réseau ou bien rejoindre l’élite distancée, remarque une source kremlinoise. Tout porte à croire que les deux variantes sont douloureuses. Selon les experts,  il faut faire la distinction entre les réseaux de service et publics.

    Lire aussi:

    La CIA chercherait à torpiller le Mondial en Russie et ce à l'aide de Saakachvili
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Ex-Présidente du Parlement géorgien: Saakachvili a déclenché le conflit en Ossétie du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik