Ecoutez Radio Sputnik
    Revue de presse 07.06.11

    Revue de presse 07.06.11

    Photo: RIA Novosti
    Lu dans la presse
    URL courte
    0 1 0 0

    Astana se prépare à accueillir le sommet de l’OCS. Le ministre kazakh des AE Erjan Kazykhanov a dressé une interview au journal « Nezavissimaïa Gazeta »le bilan de la présidence du Kazakhstan à l’OCS qui touche à sa fin dans.



    Astana se prépare à accueillir le sommet de l’OCS. Le ministre kazakh des AE Erjan Kazykhanov a dressé une interview au journal « Nezavissimaïa Gazeta »le bilan de la présidence du Kazakhstan à l’OCS qui touche à sa fin dans. Il asignalé le rôle de plus en plus important de l’OCS, facteur de stabilité et de sécurité contribuant à raffermir la solidarité pour faire face aux défis communs. L’OCS développe le partenariat avec l’ONU, la CEI, l’OTSC, la Communauté économique eurasienne, l’ASEAN, l’ESCATO, etc., ce qui traduit le renforcement du prestige de l’OCS sur l’échiquier international. Il est prévu d’adopter au sommet toute une série de documents : la Déclaration de la décennie de l’OCS, la Stratégie antinarcotique des pays membres pour  2011–2016, le Mémorandum sur les engagements de l’Etat prétendant à adhérer à l’OCS et l’Accord entre les gouvernements des pays membres sur la coopération dans la Santé.  

    Les pourparlers officiels sur le règlement transnistrien seront repris le 21 juin à Moscou en format  « 5+2 » (Transnistrie, Moldavie, Russie, UE et Etats-Unis). Moscou se prononce pour un règlement pacifique sur la base de l’intégrité territoriale de la Moldavie supposant un statut politique particulier de la Transnistrie. Tiraspol insiste, à son tour, sur un Etat transnistrien indépendant. Le chef de la diplomatie russe Serguei Lavrov a signalé samedi dernier à l’issue d’un entretien  avec son homologue ukrainien Constantine Grichtchenko à Odessa la nécessité de reprendre les pourparlers sur la Transnistrie. Selon Lavrov, il faudra déployer les efforts sérieux « pour rapprocher les positions de Kichinev et de Tiraspol, pour rechercher  un compromis ». Cependant, le président moldave par intérim Marian Loupou a réaffirmé la position de Kichinev aux solennités consacrées au 150ème anniversaire de l’unification de l’Italie à Rome.  

    L’ombudsman letton récemment élu Yuris Jansons a déclaré que l’interdiction totale de l’enseignement scolaire en russe ne violait pas les droits de l’homme. Selon « Rossiiskaïa Gazeta », Yuris Jansons a soutenu l’initiative des néonazis lettons collectant les moyens pour engager un référendum sur l’interdiction de l’enseignement en russe dans les écoles locales.

    Nino Bourdjanadzé, l’un des leaders de l’opposition géorgienne, a démenti les accusations qui lui étaient adressées. Si l’opposition géorgienne inspirait un coup d’Etat en complot avec la Russie et avait 4 mille hommes armés, comme prétendent les autorités, Saakachvili aurait été destitué. Nous voulons remédier à la situation dans le pays par des moyens pacifiques. Or, il est difficile de lutter contre les dictateurs, a souligné Bourdjanadzé. A son avis, il est très important pour la Géorgie de normaliser les rapports avec la Russie et de prévenir une confrontation militaire directe.   

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik