Ecoutez Radio Sputnik
    Lu dans la presse

    Revue de presse 01.08.2011

    Lu dans la presse
    URL courte
    0 10

    La marine de la mer Noire de Russie, dont la plupart des bateaux se base à Sébastopol, une ville ukrainienne, représente une partie intégrante de la ville, croit le chef de l’administration présidentielle de Russie Sergueï Narychkine, annonce ITAR-TASS.


    La marine de la mer Noire de Russie, dont la plupart des bateaux se base à Sébastopol, une ville ukrainienne, représente une partie intégrante de la ville, croit le chef de l’administration présidentielle de Russie Sergueï Narychkine, annonce ITAR-TASS. « La marine de la mer Noire de Sébastopol c’est la chair et le sang de cette ville magnifique. Je voyage souvent dans d’autres pays, y compris dans les pays européens, dans des villes où se basent les forces militaires. Si les forces militaires d’autres pays c’est quelque chose d’étranger pour les citoyens civils, la marine de la mer Noire c’est une partie intégrante de Sébastopol, sans laquelle la vie de la ville est impossible », a annoncé Narychkine aux journalistes après la démonstration des capacités de la marine de la mer Noire à l’occasion de la Fête de la Marine russe. Son homologue ukrainien Sergueï Levotchkine a également participé aux festivités.

    Les autorités de la Slovénie soutiennent la suppression du régime des visas avec la Russie, a déclaré le chef de l’Assemblée nationale de la république Pavel Gantar, annonce le journal  « Vzgliad ». « La Slovénie soutient la suppression des visas pour les citoyens russes et elle est un allié de la Russie dans cette question », - a souligné Gantar en répondant aux questions des journalistes lors de la conférence de presse  après la rencontre avec le speaker de la Douma d’Etat de Russie  Boris Gryzlov qui se trouve à Ljubljana dans le cadre  de la visite officielle. Le chef de l’Assemblée nationale de la Slovénie a hautement apprécié le niveau des relations entre les deux pays. Il s’est arrêté en particulier sur la question concernant  la coopération sur le projet « South Stream ».

    La police estonienne a défendu la réunion des anciens combattants SS contre les antifascistes, annonce le journal « Vzgliad ». Une rencontre annuelle des ex-légionnaires des « Waffen SS » a eu lieu en Estonie. En même temps, non loin de cet endroit les antifascistes ont organisé un meeting en mémoire des soldats de l’Armée Rouge et des victimes des camps de concentration hitlériens. La police a fermé le chemin à cette réunion à un groupe des antifascistes qui a essayé d’y pénétrer. Le ministère russe des Affaires Etrangères a présenté plusieurs fois son indignation par ce que les autorités estoniennes encouragent l’organisation des manifestations qui glorifient les crimes des légionnaires de la division estonienne.

    La veille la Syrie a vécu un dimanche sanglant, annonce l’édition « Outro ». Lors de la répression des actions de protestation, 140 personnes ont été tuées. Il y avait des centaines de blessés. Selon les représentants de l’opposition, ce jour était le plus sanglant  depuis le début des manifestations anti-gouvernementales. Tôt le matin le 31 juillet les troupes gouvernementales ont pris d’assaut la ville de Hama. Les unités des troupes régulières et des forces de sécurité sont entrées dans la ville  envahie par des humeurs rebelles à l’aide des véhicules bandées. Les chars se sont mis à tirer sur la résidence du gouverneur et les employés des forces de sécurité  ont commencé à tirer sur les manifestants. Pour le moment, on a prouvé la mort de 136 habitants des villes syriennes. Selon certains experts, on prépare la Syrie au changement du régime d’après le scénario libyen. Certains Etats, y compris la Russie, se prononcent contre cette suite des événements.

    Lire aussi:

    Le nouveau Mistral russe sera nommé en l’honneur de la ville criméenne de Sébastopol
    Le cadeau des «amies de MONICABELLUCCI» aux marins russes (photos)
    Un soldat estonien vs un ours montrant les dents: une pub anti-écologique ou politique?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik