Ecoutez Radio Sputnik
    Revue de presse № 1

    Revue de presse № 1

    Lu dans la presse
    URL courte
    0 0 0

    Les pourparlers avec le président de Russie Dmitri Medvedev sont au centre de la première


    Les pourparlers avec le président de Russie Dmitri Medvedev sont au centre de la première visite d’Etat du président d’Arménie en Russie engagée la veille par Serge Sargsian, rapporte l’Agence RIA Novosti. Les interlocuteurs examinent au Kremlin un vaste éventail de problèmes d’actualité relatifs aux liens bilatéraux, les perspectives de dialogue politique et de coopération économique, ainsi que les problèmes internationaux, indique le service de presse du président de Russie. Les parties concluent toute une série d’accords interdépartementaux dans les échanges humanitaires et de jeunes, la santé, l’économie et les efforts concertés en politique extérieure. Medvedev et Sargsian examinent, entre autres, au Kremlin la situation autour du Haut-Karabakh, rappelle le service de presse. Moscou et Erevan coopèrent étroitement dans l’intégration en CEI, notamment au sein de l’OTSC, coordonnent leurs positions sur la sécurité européenne et régionale au niveau bipartite et au sein de l’ONU, de l’OSCE, du Conseil de l’Europe, de l’Organisation de coopération dans la mer Noire, etc.  

    Il est possible que les pays de la CEI introduisent des restrictions aux marchandises ukrainiennes en cas d’aménagement d’une zone de libre-échange entre l’Ukraine et l’UE, a dit à une conférence de presse à Moscou le secrétaire responsable de la Commission de l’Union douanière Sergueï Glaziev, vice-secrétaire général de la Communauté économique eurasienne cité par l’Agence « Interfax » en commentant l’accord sur une zone de libre-échange dans le cadre de la CEI.

    Medvedev a proposé le concours à la Turquie endommagée par le séisme, indique l’Agence « Rosbalt ». Le président de Russie a exprimé ses condoléances à son homologue turc Abdullah Gühl et au peuple turc vu de multiples victimes du séisme, fait savoir le service de presse du Kremlin. Le leader russe a chargé le ministère des situations d’urgence d’envisager le concours à la Turquie. Le ministère s’est montré prêt à envoyer les secouristes et un hôpital mobile en Turquie pour éliminer les conséquences du séisme. Le ministère russe des Situations d’urgence a mis ses forces en état d’alerte. Deux avions Il-76 avec à leur bord les secouristes, les cynologues, les psychologues, un hôpital mobile, l’équipement de sauvetage sont prêts au départ, a dit Irina Andrianova, chef du département de l’information du ministère. Selon l’Agence « Rosbalt », une dizaine de pays ont déjà proposé leur concours après le séisme en Turquie. Quelque 200 personnes ont été blessées suite aux secousses et sont à l’hôpital. Le séisme a détruit plusieurs maisons à plusieurs étages, il y a des gens sous les décombres. 

    Lire aussi:

    Les terroristes internationaux optent pour un «djihad autonome»
    Après le séisme du Sichuan, les sauveteurs russes offrent leur aide à la Chine
    Séisme, test nucléaire, trous dans le sol: ces réalités sismologiques peu connues
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik