Ecoutez Radio Sputnik
    Revue de presse № 2

    Revue de presse № 2

    Photo: RIA Novosti
    Lu dans la presse
    URL courte
    0 21

    Alla Djioéva, leader de l’opposition d’Ossétie du Sud entend inviter à


    Alla Djioéva, leader de l’opposition d’Ossétie du Sud entend inviter à la cérémonie de son investiture de pouvoirs présidentiels, prévue le 10 février, le chef de l’Etat russe Dmitri Medvedev et le Premier ministre Vladimir Poutine, informe Interfax. «Nous avons déjà commencé à envoyer des invitations. Nous souhaitons voir venir Dmitri Medvedev et Vladimir Poutine. Pour le moment nous n’avons pensé inviter aucun leader européen», a dit hier Mme Djioïéva à l’agence Interfax. «C’est ma mentalité purement prorusse. Par là je veux souligner que je suis avec la Russie», a-t-elle expliqué.

    L’Ukraine ne craint pas de possibles à-coups dans les livraisons de gaz naturel russe, informe Interfax. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Energie et de l’industrie houillère Iouri Boïko. «Nous respectons le calendrier des livraisons en Europe, comme celui de la consommation intérieure», a-t-il dit aux journalistes réunis mercredi à Kiev. Le ministre a confirmé que l’Ukraine consommait davantage de gaz vu un temps exceptionnellement froid. «Mais nous le compensons par du gaz de nos stocks souterrains», a-t-il remarqué. M. Boïko a de même réaffirmé l’intention de son pays d’acheter à la Russie cette année 27 milliards de m3 de gaz naturel.

    La Géorgie a précisé les types d’armements qu’elle souhaitait obtenir des Etats-Unis. «En premier lieu, la Géorgie a besoin de systèmes de défense anti-aérienne et anti-char», a déclaré mercredi le président du comité parlementaire pour la Défense et la sécurité nationale Gueorgui Targamadzé, rapporte le correspondant du journal Vzgliad à Tbilissi. C’est ainsi que le parlementaire a commenté les pourparlers aux Etats-Unis des présidents des deux pays, à l’issue desquels le chef de l’administration américaine Barack Obama s’est dit prêt à octroyer une aide militaire à la Géorgie.

    Le 1er février l’Ukraine a commencé à importer de l’électricité de Russie à cause des grands froids et de la panne sur la ligne de haute tension dans la région de Zaporojié. C’est ce qu’a annoncé une source au gouvernement ukrainien, cité par ITAR-TASS. Simultanément l’Ukraine a suspendu l’exportation de l’électricité en Biélorussie et en Moldavie.

    La Kirghizie craint une forte réduction des livraisons de gaz naturel, vu son énorme endettement envers les fournisseurs, rapporte Rossiïskaïa gazeta. La dette de la république représente quelque 7 millions de $, dont 5,8 millions de $ - au Kazakhstan et encore plus d’un million de $ - à l’Ouzbékistan. Le gouvernement a chargé les fonctionnaires à trouver d’urgence de l’argent pour s’acquitter de la dette pour le gaz fourni. Autrement, a avoué le ministre de l’Energie et de l’industrie Askarbek Chadiev, le Kazakhstan et l’Ouzbékistan arrêteront leurs livraisons à la Kirghizie.

    L’Ukraine entend qualitativement améliorer sa coopération avec l’OTAN dans la sphère de l’industrie militaire, informe Interfax. C’est ce qu’a déclaré le chef de la Mission de l’Ukraine à l’OTAN, l’ambassadeur Igor Dolgov. Dans son interview exclusive à l’agence Interfax-Ukraine le chef de la Mission a expliqué qu’en raison de diverses circonstances les contacts entre les responsables de l’industrie de guerre d’Ukraine, les pays membres de l’OTAN et les structures respectives de l’Alliance « avaient été suspendus » pour un certain temps.

    Lire aussi:

    Les USA invitent l’Ukraine à ne pas essayer de renouer avec l’arme nucléaire
    L'Ukraine dans l'Otan: ce n'est pas pour demain, selon Washington
    Pur business: «Obama interdisait les livraisons d’armes létales à l’Ukraine, on le fait»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik