Ecoutez Radio Sputnik
    Revue de presse № 1

    Revue de presse № 1

    Photo: RIA Novosti
    Lu dans la presse
    URL courte
    0 0 0

    Selon le ministère russe des AE, l’évincement de la Russie de Transcaucasie et

     

    Selon le ministère russe des AE, l’évincement de la Russie de Transcaucasie et de Transnistrie peut saper le Traité FCE, indique l’agence « Interfax ». « Je suis convaincu que les principaux maux du Traité FCE ayant entraîné en fait son échec proviennent de l’aspiration de plusieurs pays à mettre le régime de contrôle des armements conventionnels en rapport avec le règlement des conflits locaux en Transcaucasie et en Transnistrie », a déclaré dans une interview à l’agence le directeur du département pour la sécurité et le désarmement du ministère russe des AE Mikhaïl Oulianov. Les tentatives d’évincer la Russie ont été vouées à l’échec. L’évolution des événements le confirme.   

    Selon l’ambassadeur de Russie à Tallin cité par l’agence Interfax, il reste beaucoup de problèmes en suspens dans les rapports entre l’Estonie et la Russie. « Malgré les exemples de coopération bilatérale positive dans les domaines concrets, il existe de multiples questions non réglées », a dit Youri Merzliakov. Il a qualifié de sacrilège inadmissible l’intention des autorités estoniennes de réserver le statut des combattants pour la liberté de l’Estonie aux anciens combattants contre l’URSS. La Russie défend avec esprit de suite les intérêts des russophones en Estonie. « C’est un sujet permanent du dialogue politique, vu le maintien de la « non-citoyenneté. Nous n’adressons pas de prétentions à ce sujet en insistant sur l’observation des recommandations des institutions internationales, notamment de l’ONU, du Conseil de l’Europe, de l’OSCE », a dit l’ambassadeur.  

    Le parlement kirghiz a refusé d’examiner le problème de la fermeture de la base aérienne américaine posé par le groupe d’opposition « Ata-Jourt », indique l’agence ITAR-TASS. « L’initiative du groupe n’a pas gagné la majorité nécessaire », fait savoir une source au sein du Conseil suprême. Le leader du groupe d’opposition « Ata-Jourt » Kamtchibek Tachiev cité par l’agence Interfax a dit la veille qu’il n’était pas prévu d’engager l’examen réitéré du problème du retrait avant terme du Centre américain de transit de Kirghizie.   

    Selon l’agence ITAR-TASS, le gros fournisseur ukrainien de produits laitiers suspend la production de fromages vu l’interdiction de les livrer à la Russie. « Nous sommes contraints de suspendre la production de fromages en essayant de régler réciproquement le problème que nous ne comprenons pas, est-il indiqué dans le communiqué du holding « Alliance laitière » diffusé mercredi. La direction de la compagnie fait savoir qu’elle a accueilli avec inquiétude et incompréhension la décision du Rospotrebnadzor et espère que la situation changera.

    Un groupe de négociateurs russe avec à sa tête Maxim Medvedekov, directeur du département des pourparlers commerciaux du ministère russe du développement économique, prêtera concours aux collègues biélorusses en vue d’adhérer à l’OMC, indique l’ambassadeur de Russie en Biélorussie Alexandre Sourikov cité par le journal « Rossiiskaïa Gazeta ». Il a pris la parole au vidéobriefing interactif engagé par le portail soyuz.by et le Centre de presse national de Biélorussie. Selon le journal, le chef du gouvernement russe Vladimir Poutine et le président de Biélorussie Alexandre Loukachenko ont signé le 20 décembre le mémorandum spécial ayant approuvé l’entente sur le concours des Russes à l’adhésion de la Biélorussie à l’OMC.

    Lire aussi:

    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Minsk indigné par l’attitude de la police française à l’égard de son équipe de hockey
    La Biélorussie pourrait acheter des missiles russes Iskander
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik