Ecoutez Radio Sputnik
    Revue de presse № 1

    Revue de presse № 1

    Photo: RIA Novosti
    Lu dans la presse
    URL courte
    0 0 0

    L’Ukraine et la Russie ont toujours la possibilité de s’accorder sur le prix les

    L’Ukraine et la Russie ont toujours la possibilité de s’accorder sur le prix les livraisons du gaz russe, croit le porte-parole du président ukrainien au parlement du pays, député du Parti des régions Iouri Merochnitchenko, annonce ITAR-TASS. Cependant,   Mirochnitchenko n’a pas exclu que l’Ukraine peut « s’adresser  à l’arbitrage international  pour réviser l’accord gazier avec la Russie si Moscou refuse de mener les négociations ». « La procédure d’instance  c’est le dernier moyen  de résoudre  les différends, la partie ukrainienne compte sur un compromis. Si nous résolvons nos différends dans le tribunal, je pense que nous n’aurons pas en avenir  de perspective des relations amicales et justes »,- a-t-il souligné. En même temps, Mirochnitchenko a souligné que la Russie ne renonçait pas à poursuivre les négociations  sur les livraisons gazières.

    Selon Rossiiskaya gazeta,  si une opération militaire commence, l’AzerbaÏdjan  n’a pas l’intention de créer sur son territoire une place d’armes  pour attaquer l’Iran, a annoncé le ministre de la défense de l’Azerbaïdjan Safar Abiïev pendant une conférence de presse qui s’est tendue après les négociations avec son homologue iranien Ahmed Wahidi pendant une visite officielle  à Téhéran. La visite du ministre de la défense est une suite logique  de la rencontre des ministres des affaires étrangères de l’Azerbaïdjan, de l’Iran et de la Turquie qui a eu lieu le 7 mars à Nakhitchevan.  A la fin des négociations les trois voisins ont signé une « Déclaration de Nakhitchevan » où ils promettent de ne pas mettre à la disposition  de quelqu’un leur territoire pour les activités hostiles des uns contre les autres.

    Minsk espère que l’UE tiendra compte  des intérêts du business et ne  prendra pas  de sanctions, annonce Interfax. La Biélorussie compte que l’UE  prendra en considération les intérêts de son business pendant l’examen de la question  sur la situation en Biélorussie et la prise des sanctions économiques, a déclaré le vice-ministre  des affaires étrangères  de Biélorussie Alexandre Gourianov. Selon lui, la partie biélorusse perçoit avec chagrin toutes les restrictions économiques. « Les intérêts des entrepreneurs concrets  non seulement en Biélorussie mais aussi en Europe vont souffrir », -a-t-il souligné. Gourianov a rappelé que  l’année dernière le chiffre d’affaires de Biélorussie avec l’UE a été estimée à 25 milliards de dollars avec la part dominante de l’exportation des produits biélorusses, la part de l’UE dans l’exportation  biélorusse a augmenté de 30 à 39% si l’on compare à 2010.

    Ianoukovitch déclare que l’Ukraine  était intéressée à coopérer avec le Turkménistan dans la production et le transport de gaz, annonce Interfax. L’Ukraine est intéressée à coopérer avec le Turkménistan dans le complexe énergétique, dont la production et le transport de gaz, a déclaré Viktor Ianoukovitch. Selon le chef  du gouvernement ukrainien, pour Kiev la direction Caspienne et de la mer Noire est prometteuse. Outre cela, selon Ianoukovitch, le projet de la construction du gazoduc Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde  est très intéressant pour l’Ukraine.  

    Lire aussi:

    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Kiev adresse une note à Minsk pour un film russe consacré aux événements en Crimée
    Minsk indigné par l’attitude de la police française à l’égard de son équipe de hockey
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik