Ecoutez Radio Sputnik
    Revue de presse № 2

    Revue de presse № 2

    Photo: RIA Novosti
    Lu dans la presse
    URL courte
    0 0 0

    L’Ukraine a simplifié l’ordre du passage de la frontière avec la Russie, annonce Rossiiskaya gazeta . Le président ukrainien a signé une loi sur la ratification de l’accord sur l’ordre simplifié du franchissement de la frontière avec la Russie.

    L’Ukraine  a simplifié l’ordre du passage de la frontière avec la Russie, annonce Rossiiskaya gazeta. Le président ukrainien a signé une loi sur la ratification de l’accord sur l’ordre simplifié du franchissement de la frontière avec la Russie. L’accord simplifie le passage de la frontière russo-ukrainienne pour les habitants des territoires frontaliers. L’une des innovations principales  du nouvel ordre  est la possibilité de franchir la frontière non seulement à pies mais aussi en voiture où en bus. Outre cela, l’accord permet de se trouver pendant 90 jours sur le territoire frontalier de l’Ukraine et de la Russie sans enregistrement et sans remplir des cartes d’immigration. La Rada Suprême a ratifié cet accord le 22 février.

    Le Kazakhstan prendra cette année la décision concernant la construction d’une centrale nucléaire, a annoncé le ministre de l’industrie et des nouvelles technologies de la république Asset Issekechev, souligne Interfax.  Pour la première fois l’intention de construire d’une centrale nucléaire (à côté du lac Balkhach situé au centre de la république) a été rendue publique au Kazakhstan en 1998. Cependant, la société a mal perçu ces projets et le travail a été suspendu. En novembre 2006 le gouvernement a adopté un décret sur la préparation à la construction d’une centrale nucléaire dans la région de Manguistaou. En même temps, il a décidé de construire une centrale à la base des réacteurs de moyenne puissance VBER-300 produits en Russie et en Europe.

    Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a approuvé le plan national des actions pour 2012 concernant l’introduction du programme de reformes économiques  pour 2010-2014, qui porte le nom « Société riche, économie compétitive, Etat efficace », -annonce ITAR-TASS en citant le bureau de presse du président. Le plan sur l’implantation du programme des reformes économiques pour 2010-2014 a été adopté au début de l’année dernière. Il prévoit d’organiser 21 réformes dans le pays, dont la réforme fiscale  et budgétaire,  l’adoption des lois sur le marché foncier et la réalisation des projets nationaux « un Logement abordable », « une Ville propre », « une Nouvelle vie », « l’eau de bonne qualité », « la Ville de l’avenir », « les Céréales d’Ukraine », « l’Elevage efficace » et d’autres. Le montant  général de ces projets est estimé, d’après Nikolaï Azarov, à plus de 110 milliards de dollars.

    La Biélorussie commence en avril 2012 à Genève une nouvelle étape des négociations  sur l’adhésion à l’OMC.  Selon RBK, le Ministre  des affaires étrangères de Biélorussie Alexandre Gourianov l’avait déclaré aux journalistes.  « Il n’y a pas d’obstacles inventés à l’adhésion de la Biélorussie à l’OMC. Nous terminons la préparation d’un nouveau paquet de documents pour organiser en avril à Genève une nouvelle étape des négociations. Nous préparons à la demande de la Commission européenne des questions concernant l’accès des marchandises et des services au marché »,- a-t-il annoncé.  Selon lui, Minsk va mener les négociations sur l’adhésion à l’OMC en se basant sur les positions nationales accordées avec les pays membres de l’Union douanière.   

    Lire aussi:

    Trump menace de retirer les États-Unis de l’OMC
    «Seule l’Ukraine peut arrêter la guerre civile en respectant les accord de Minsk»
    Les Brics font front commun pour le libre-échange
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik