Ecoutez Radio Sputnik
    Revue de presse № 1

    Revue de presse № 1

    Photo: RIA Novosti
    Lu dans la presse
    URL courte
    0 01

    La Kirghizie a fêté samedi la Journée de la révolution populaire, annonce RIA Novosti . Le 24 mars c’est le jour de fête et le jour férié dans le pays.

    La Kirghizie a fêté samedi la Journée de la révolution populaire, annonce RIA Novosti.  Le 24 mars c’est le jour de fête et le jour férié dans le pays. Il y a sept ans  quelques milliers  de partisans de l’opposition kirghize  se sont réunis sur la place centrale de Bichkek  et ont exigé la démission du président Akaev. Les opposants au président ont pris les sièges de la police, du parquet, des autorités locales et du service de sécurité dans la province d’Och et de Jalal-Abad. Le 24 mars 2005 les affrontements ont commencé entre la police qui défendait la Maison du gouvernement et les manifestants. Akaev a quitté avec sa famille la Kirghizie.  Il a été remplacé par Kourmanbek Bakiev qui a été également renversé cinq ans plus tard.

    La Biélorussie n’a pas déclaré les ambassadeurs de l’UE persona non grata, annonce RIA Novosti.  Les ambassadeurs de l’UE qui ont quitté la Biélorussie ne sont pas persona non grata, a déclaré samedi l’attaché de presse du Ministère biélorusse des affaires étrangères  Andrei Savinikh en raison d’un reportage projeté par  la chaîne Euronews où l’on annonçait que les ambassadeurs ont été déclarés persona non grata.  « Les pays de l’UE ont rappelé eux-mêmes leurs ambassadeurs », a ajouté le diplomate. Cependant, l’attaché de presse du Ministère des affaires étrangères  a souligné qu’« en tenant compte  de la décision prise par l’UE concernant l’élargissement des sanctions envers la Biélorussie, dans les conditions actuelles  le retour des ambassadeurs est prématuré ». « Quand l’UE trouvera une voie vers  un dialogue constructif, nous serons prêts à voir les ambassadeurs de l’UE tous ensemble et ils pourront reprendre leurs fonctions diplomatiques, leur travail sur le renforcement  des relations de bon voisinage  entre   nos pays »,- annonce-t-on dans la déclaration.

    Les autorités ukrainiennes ont parlé de l’adhésion à la zone de libre échange de la CEI, annonce ITAR-TASS.  La normalisation des relations avec la Russie ne doit pas être opposée aux aspirations  européennes, croit le premier vice premier ministre  du pays Valeri Khorochkovski qui en a parlé à la télévision ukrainienne.  « Nous ne pouvons pas construire des relations de voisinage lorsqu’il y a des problèmes et des confrontations. L’Ukraine doit être en bonnes relations avec tous ses voisins, et bien sûr avec la Russie », a-t-il annoncé  ayant souligné  que selon les autorités, l’adhésion du pays à la zone de libre échange  avec les pays de la CEI ne peut empêcher la réalisation du vecteur européen du développement de l’Ukraine. Le premier vice-premier ministre a annoncé  qu’un retard avec la ratification par l’Ukraine d’un accord interétatique sur la création de la zone du libre échange dans le cadre de la Communauté  est lié avant tout aux « procédures ministérielles ».

    La capitale de l’Estonie a voté pour le transport en commun gratuit. Les habitants de Tallin  ont soutenu pendant le référendum l’idée de rendre gratuit le transport en commun depuis 2013.  Pendant le référendum du 25 mars plus de 75 pour cent des gens ont voté « pour », annonce Lenta.ru. La Mairie a expliqué que l’objectif de cette action  était de se débarrasser des embouteillages, de baisser le nombre d’accidents de route, de conserver le revêtement des chaussées et d’élargir les possibilités des familles au revenu faible. Le maire de Tallin Edgar Savisaar a annoncé que la décision officielle  sur le transport gratuit  sera prise en septembre.

    Lire aussi:

    Aux Pays-Bas, le parlement ignore la voix de ses citoyens sur le dossier ukrainien
    Juncker remet l'Ukraine à sa place
    Sommet UE-Ukraine: Paris s’opposerait à une disposition sur l’adhésion de Kiev
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik