Ecoutez Radio Sputnik
    Revue de presse russe et française

    Revue de presse russe et française

    Lu dans la presse
    URL courte
    0 10

    Le quotidien Moskovskie Novosti commente le scandale dans le monde musulman de la Russie qui a éclaté


    Le quotidien Moskovskie Novosti commente le scandale dans le monde musulman de la Russie qui a éclaté mercredi après la déclaration de l’avocat moscovite très connu Daghir Khassavov qui l’a faite sur les antennes de la chaîne REN-TV. M. Khassavov qui est d’obédience musulmane a prétendu que ces coreligionnaires en Russie ne veulent pas avoir affaire aux tribunaux laïques. C’est pourquoi, a-t-il dit, les musulmans russes ne doivent obéir qu’aux tribunaux de la charia. Si les autorités russes s’avisent à s’opposer à ce désir, les villes russes seront inondées de sang, a-t-il menacé.

    Le journal rappelle qu’il y a deux ans dans une interview qu’il a donnée au Figaro  le leader tchétchène Ramzan Kadyrov affirmait lui aussi que la charia est au-dessus de la législation russe sans pourtant faire recours aux ultimatums et aux menaces. En tout cas, estime Moskovskie Novosti, ce problème restait latent depuis longtemps en Russie pour n’éclater au grand jour qu’aujourd’hui.

     

    Dans son éditorial le journal Vedomosti dresse une analyse particulièrement critique de l’intention annoncée du gouvernement russe de contribuer au développement économique de la Sibérie et de l’Extrême orient russe par la création d’une gigantesque corporation d’Etat qui se trouvera sous la direction directe et personnelle de Vladimir Poutine. Cela signifie, écrit le quotidien, que cet immense territoire sera soustrait au contrôle de la législation fédérale et des autorités régionales pour devenir une sorte de colonie qui n’obéira qu’aux intérêts d’un groupe très restreint de l’élite russe qui disposera librement des richesses naturelles de cette région.

    D’autre part, remarque Vedomosti, cette choquante fantaisie témoigne de façon irréfutable du fiasco total en Russie des mécanismes classiques de gestion économique.

     

    Selon Le Monde, le Front National est désormais un parti installé durablement dans le paysage politique français et devient, qu'on le veuille ou non, une composante de la trilogie républicaine 'liberté, égalité, fraternité', dont il est le miroir renversé.

    Le journal remarque qu’une part, majoritaire, du vote FN n'est pas liée à des déterminants racistes, mais au sentiment 'd'égalité blessée'. Ces électeurs, confrontés à la montée des inégalités, des insécurités, qu'elle soit fantasmée ou bien réelle dans leur vie, sont heurtés par le manque de respect de la trilogie républicaine dans leur vie de tous les jours, ou dans l'image de cette vie de tous les jours que les médias leurs renvoient à coup de faits divers et de crises.

     

    Selon l’Express, le candidat socialiste veut faire adopter, s'il est élu, une révision de la Constitution par le Parlement. Si la majorité lui fait défaut, il consultera les français par référendum. Ce jeudi, il a rappelé sa proposition de moralisation de la vie politique. "S'il y a une majorité, nous ferons voter ce texte, il n'y aura pas besoin de référendum. S'il n'y a pas de majorité parce qu'il y aurait un blocage, alors nous prendrons ce chemin de consultation des Français", a déclaré le candidat socialiste.

    Il a souligné qu'au Parlement il faudrait "une majorité des 3/5e" pour adopter ce texte puisqu'il s'agit de réviser la Constitution.

    François Hollande a précisé que cette loi sur la moralisation de la vie politique intégrera plusieurs points: "la limitation du cumul des mandats, l'indépendance de la justice, le comportement et l'exemplarité de l'Etat.

    Lire aussi:

    Élections: ces députés LR qui font du pied à En Marche!
    Sommet de Kazan, prochain point d’orgue des relations Russie-Monde musulman
    Jacques Cheminade: en France, pas de place pour un vote «musulman», «chrétien» ou «juif»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik