Ecoutez Radio Sputnik
    Lu dans la presse

    Propagande gay: la FIFA demande des explications à Moscou

    Lu dans la presse
    URL courte
    0 0 0

    La FIFA et le Comité international olympique (CIO), les deux organismes sportifs les plus influents dans le monde ne comprennent pas comment les lois adoptées en Russie contre la propagande homosexuelle seront appliquées au cours des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi et du Mondial 2018, écrit mercredi le quotidien Vedomosti.

    La FIFA a demandé aux organisateurs de la Coupe du monde de football de 2018 d'expliquer les récentes lois adoptées en Russie contre la propagande homosexuelle, rapporte AP se référant à un communiqué de l'association. La semaine dernière, le Comité international olympique (CIO) avait demandé des explications similaires. Les deux organismes sportifs les plus influents dans le monde ne comprennent pas comment les nouvelles lois seront appliquées au cours des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi et du Mondial 2018, écrit mercredi le quotidien Vedomosti.

    Le communiqué de la FIFA annonce qu'auparavant, la Russie promettait de réserver un accueil chaleureux à tous les participants et supporters du Mondial 2018, ainsi que d'assurer leur sécurité. L'association espère que les organisateurs du Mondial tiendront leur promesse. La FIFA a rappelé que sa charte prescrivait le principe "tolérance zéro" en matière de discrimination. L'article 3 stipule que toute discrimination contre un pays, un individu ou groupe d'individus quel que soit son sexe, race, religion, origine, opinion politique ou autre, est strictement interdite et passible d'une disqualification ou suspension de la participation.

    AP rappelle que la Russie a obtenu le droit d'organiser le Mondial 2018 en décembre 2010. Dans le même temps, il avait été décidé d'organiser la Coupe du monde de 2022 au Qatar, où les relations homosexuelles sont interdites par la loi. Le président de la FIFA Sepp Blatter a déjà été virulemment critiqué pour sa déclaration maladroite disant que les supporters gays du Qatar pourraient s'abstenir de manifester leur orientation sexuelle en décembre 2010. Et en mai 2013, Blatter n'avait pas réussi à répondre à la question de savoir ce qui attendait les footballeurs et les supporters homosexuels au Qatar.

    Le ministère russe de l'Intérieur a expliqué le 12 août à ITAR-TASS que les sportifs étrangers n'avaient rien à craindre. "La loi interdisant la propagande homosexuelle auprès des mineurs est entrée en vigueur en Russie, exilique le ministère. Dans ce sens, pendant les JO, comme en temps normal, les forces de l'ordre russes agiront dans le cadre de la législation russe et de la loi sur la protection des enfants, contre la propagande homosexuelle en particulier. Par ailleurs, il est à noter que cette loi concerne les individus qui ont l'intention de pousser les mineurs à entrer en relations homosexuelles. La police appliquera la loi en vigueur envers les individus qui perpétreraient ce genre d'actions. Les homosexuels qui ne commettront pas ce genre d'actes et n'organiseront pas des provocations ne seront pas inquiétés par les forces de l'ordre."

    D'après les autorités russes, ce ne sont pas les lois qui contredisent "l'esprit olympique", mais les tentatives de politiser le mouvement olympique. Elles sont contreproductives, a déclaré mercredi à Interfax le délégué russe aux droits de l'homme Konstantin Dolgov. Le vice-premier ministre Dmitri Kozak a affirmé que les droits des homosexuels ne seraient pas violés à Sotchi, mais que la propagande auprès des enfants était inacceptable. Le ministre des Sports Vitali Moutko a déclaré qu'hormis la loi interdisant la propagande homosexuelle, la Russie avait également une constitution garantissant le droit à la vie privée.

    Lire aussi:

    Un homme armé d’un couteau commet une agression à Villejuif, il aurait crié «Allahu Akbar»
    Madonna et les candidats islandais sortent un drapeau palestinien lors de l’Eurovision en Israël (images)
    Une explosion vise un car de touristes près des pyramides en Égypte (photos)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik