Ecoutez Radio Sputnik
    Lu dans la presse

    Moscou appelle à la trêve olympique

    Lu dans la presse
    URL courte
    Sotchi, capitale des JO 2014 (500)
    0 0 0 0

    Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a adopté la semaine dernière une résolution suggérée par la Russie, sur la promotion des droits de l'homme par le sport et les idéaux du mouvement olympique, écrit mercredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

    Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a adopté la semaine dernière une résolution suggérée par la Russie, sur la promotion des droits de l'homme par le sport et les idéaux du mouvement olympique, écrit mercredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

    Adoptée le 26 septembre à Genève, elle salue les mesures entreprises par la Russie comme pays organisateur des Jeux olympiques et paralympiques de Sotchi et met notamment l’accent sur la mise en place d’un environnement accessible pour les personnes à mobilité réduite. Ce document est également appelé à mettre en avant le potentiel du sport dans la promotion des valeurs humaines fondamentales telles que le respect, l'honnêteté, la dignité, l'égalité, la tolérance et la non discrimination.

    Cette initiative russe est soutenue par le Brésil, la Grèce, le Maroc, le Liban, le Congo, la Corée du Sud et d'autres pays qui souhaitent la promouvoir. Le nombre de coauteurs de la résolution dépasse 130 pays : un record. Les Russes ont travaillé en toute transparence, avec impartialité, et en consultant tous les groupes régionaux. Ce projet a finalement été soutenu par des pays aux traditions, systèmes politiques et idéologies différentes, ce qui témoigne de la force unificatrice du sport, de la concordance des valeurs humaines et des idéaux du mouvement olympique.
    La résolution appelle à respecter la trêve olympique et joue donc un rôle crucial dans les efforts de la communauté internationale à régler les conflits.

    Malheureusement, certaines ONG politiquement engagées mènent une campagne antirusse afin de discréditer les JO de Sotchi. Leur cible ? La loi russe contre la propagande de l'homosexualité auprès des mineurs. Cependant, la majeure partie de la communauté internationale ne prend pas très au sérieux l'activité de telles ONG, visant à dénigrer certains Etats en passant sous silence les graves violations des droits de l'homme dans d'autres. D'ailleurs, ces ONG sont financées par les budgets d'autres Etats, qui participent donc à leur politique malveillante.

    Certains pays occidentaux ont insisté pour inclure à la résolution des dispositions concernant le respect des droits de la communauté LGBT mais la loi russe ne restreint pas les droits des homosexuels. Elle vise à protéger les enfants des informations néfastes. Plusieurs pays musulmans faisaient partie des coauteurs pour qui ce genre de formulation était inadmissible. Pour sa part, la Russie a tout fait pour trouver un compromis. Moscou a proposé d'évoquer dans le document le besoin de lutter contre la discrimination sous toutes ses formes, après quoi la majorité des pays de l'UE et les USA ont finalement accepté d'en être coauteurs. Dans ces conditions les ONG n'ont pas osé critiquer ouvertement l'initiative russe, soutenue par la majorité de la communauté internationale.

    L'approbation de l'initiative russe et son soutien par la majeure partie des pays de l'Onu a montré à quel point l'interaction dépolitisée des Etats au Conseil des droits de l'homme des Nations unies était constructive sur des points fondamentaux comme les droits de l'homme. Cela témoigne d’une prise de conscience croissante de la nécessité de fonder le travail du Conseil sur la coopération et pas les règlements de comptes politiques. La Russie et ses partenaires continueront d’accroître le potentiel de coopération dans cet organisme de l'Onu, y compris grâce à la promotion conjointe des initiatives unificatrices en matière de droits de l'homme. La Russie veut continuer de promouvoir un ordre du jour unificateur, positif, et renforcer la coopération au profit des droits de l'homme à l’Onu.

    Dossier:
    Sotchi, capitale des JO 2014 (500)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik