Ecoutez Radio Sputnik
Lu dans la presse

Comment l'Europe a échoué à détourner l'Ukraine

Lu dans la presse
URL courte
Accord d'association Ukraine-UE (226)
0900

Les récentes événements en Ukraine ont montré que certains politiciens et médias européens avaient pris très à cœur le refus du président Viktor Ianoukovitch de signer l'accord d'association avec l'UE, écrit mardi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

Les récentes événements en Ukraine ont montré que certains politiciens et médias européens avaient pris très à cœur le refus du président Viktor Ianoukovitch de signer l'accord d'association avec l'UE, écrit mardi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

En même temps, l'opposition politique ne nie pas que cet accord aux clauses léonines ferait des Ukrainiens des "mendiants européens. Les représentants de l'UE avaient préalablement demandé à Kiev de ne pas divulguer les conditions d'intégration, de toute évidence dans le but de cacher à la population le prix qu'ils auraient dû payer à Bruxelles pour se rapprocher de l'UE.

Le premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov avait dévoilé seulement certaines conditions: l’augmentation des tarifs du service public, le gel des salaires et des retraites. "Nous espérions que Bruxelles nous aiderait à obtenir un prêt de la part du Fonds monétaire international (FMI), a expliqué le premier ministre à la télévision. Nous espérions nous entendre avec l'Union européenne sur l'indemnisation des pertes que l'économie ukrainienne aurait subies suite à la réduction des échanges commerciaux avec la Russie, étant donné la perspective d'une diminution considérable des exportations." Cet espoir était vain.

Préoccupés par la crise dans leurs propres pays, les dirigeants européens ont refusé d'aider Kiev. Et ont suggéré au gouvernement d'Azarov de ne compter que sur lui-même. Une telle approche aurait causé d'énormes problèmes économiques pour l'Ukraine.

Depuis le début des manifestations l'opposition ukrainienne n'a jamais déclaré que le premier ministre avait présenté des estimations erronée et que l'accord avec l'UE n’aurait pas été préjudiciable pour le pays. Toutefois l'opposition continue d’appeler la population à manifester en se laissant guider par la logique révolutionnaire du  "pire c'est, mieux c'est".

D'après le ministère ukrainien de l'Intérieur le chef du parti d'opposition Udar Vitali Klitchko a enfreint le régime frontalier en refusant de se soumettre au contrôle douanier lorsqu’il est revenu d’Europe - Klitchko était pressé de rejoindre la place où les partisans de l'intégration européenne se préparaient à prendre d'assaut la Maison du gouvernement dans la nuit de dimanche à lundi. En apprenant la suspension du travail sur l'accord d'association, Klitchko s'est immédiatement rendu en Europe pour des consultations. De toute évidence, après avoir reçu les directives nécessaires, il s'est empressé de repartir en Ukraine pour mettre en œuvre les conseils des émissaires européens.

La politique européenne avait pour objectif de transformer l'Ukraine en marché supplémentaire pour écouler les marchandises des producteurs européens. La défaite de Viktor Ianoukovitch à la présidentielle de 2015 était même prédite par Bruxelles, où le président n'a jamais été considéré comme "l’un des leurs". Sur fond du déclin industriel et des problèmes budgétaires colossaux provoqués l'accord d'association avec l'UE, la défaite du chef de l'Etat semblait inévitable.

Si le président ukrainien ne fléchit pas devant l'opposition, il faut très certainement s'attendre à ce que dans quelques mois les émissaires polonais et lituaniens redeviennent plus cléments et recommencent à flirter avec Kiev. L'entourage de Stephan Füle, commissaire européen à l'élargissement et à la politique européenne de voisinage, parle déjà d'une éventuelle signature de l'accord d'association entre l'Ukraine et l'UE à la fin de l'année ou au printemps. Les partisans de cette solution veulent tellement mettre des bâtons dans les roues de la Russie qu'ils sont toujours prêts à renoncer à leurs prétendus principes.

Dossier:
Accord d'association Ukraine-UE (226)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres