Ecoutez Radio Sputnik
    Emissions de CO2

    Lutte contre le réchauffement climatique: l'UE lève le pied

    Lu dans la presse
    URL courte
    Réchauffement climatique (70)
    0 11
    S'abonner

    Pour réduire les dépenses, les commissaires européens ont assoupli leur politique en matière de climat, écrit vendredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

    Pour réduire les dépenses, les commissaires européens ont assoupli leur politique en matière de climat, écrit vendredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

    Le projet de paquet énergie-climat jusqu’à 2030, présenté mercredi par la CE et qui définit la stratégie générale de l’Europe pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère et ne pas atteindre un niveau critique de réchauffement climatique, n’a donc pas plu aux Verts européens.

    L'Union européenne a toujours essayé d’être un leader mondial de la protection de l'environnement et de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Entre 1990 et 2011, 28 pays de l'UE ont réussi à réduire de 17% leurs émissions de CO2. D'autres puissances économiques ne peuvent pas se vanter d'un tel exploit. Selon des statistiques citées par le Frankfurter Allgemeine Zeitung, les émissions de CO2 aux Etats-Unis ont augmenté de 8% au cours de la même période et en Chine, une hausse de 189% a été enregistrée. L'UE a l'intention de réduire l'émission de gaz à effet de serre de 20% d'ici 2020 et de 40% d'ici 2030. Le président de la CE José Manuel Barroso a qualifié ces objectifs "d'ambitieux mais réels". Il a déclaré que la politique de l'UE contre le réchauffement climatique prouvait qu'il était possible de marier l'industrie à la protection de l'environnement.

    Ce nouveau projet impose aux pays de l'UE de porter à 27% la part des ressources d'énergie renouvelable, ce qui se reflètera sur l'économie et les entreprises. "Mon objectif est de garantir que l'énergie soit vendue à des tarifs accessibles pour les particuliers et les entreprises.
    La politique-cadre d'ici 2030 établit un niveau plus élevé de missions dans la lutte contre les changements climatiques, tout en tenant compte du besoin d'obtenir de l'énergie à moindre coût", a déclaré le commissaire européen à l'Energie Günther Oettinger.

    Ces plans de la Commission européenne n'ont pas vraiment plu aux Verts, dont certains ont même organisé une manifestation à Bruxelles. "Ces objectifs vont stopper le développement du secteur des énergies renouvelables et ce qui est important pour la protection de l'environnement restera de côté", a déclaré Rebecca Harms, présidente de la fraction des Verts allemands au Parlement européen. Ces derniers sont persuadés que l'Europe serait tout à fait capable de réduire les émissions de CO2 de 55% et de réaliser des économies d'énergie consommée jusqu'à 40%, en augmentant la part des sources d'énergie renouvelables pour atteindre 47% (cet indice et de 27% dans le projet de la CE).

    Conni Hedegaard, commissaire européenne à l'Action pour le climat, répond aux Verts que les représentants de la Commission cherchaient à mettre en place "un plan réalisable en pratique par les 28 pays de l'UE", écrit le New York Times. La commissaire a également reconnu que les pays européens devaient réduire les tarifs des hydrocarbures mais l'utilisation de sources d'énergie renouvelables ne réglerait qu'une partie mineure du problème.

    La CE et les Verts divergent également sur l'extraction du gaz de schiste grâce à la fracturation hydraulique (fracking) qui nuit gravement à l'air, l'eau et le sol, d'après les Verts. "Nous ne pouvons pas nous permettre de dire non à toute technologie potentiellement bonne. Mais son instauration à tel ou tel endroit doit être sûre pour l'environnement", a déclaré Conni Hedegaard, citée par Euronews. Les pays de l'UE devront élaborer une position commune sur les questions des changements climatiques. Le projet de la CE présenté à Bruxelles sera examiné à la conférence de l'Onu en 2015.

    Dossier:
    Réchauffement climatique (70)
    Tags:
    réchauffement climatique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik