Ecoutez Radio Sputnik
    Lu dans la presse

    Russie-Tadjikistan: nouvelle étape de coopération

    Lu dans la presse
    URL courte
    01900

    Vladimir Poutine a lancé hier avec le président tadjik, Emomali Rakhmon, une série d'entretiens bilatéraux avec les dirigeants mondiaux en marge des JO de 2014, écrit vendredi 7 février le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    Vladimir Poutine a lancé hier avec le président tadjik, Emomali Rakhmon, une série d'entretiens bilatéraux avec les dirigeants mondiaux en marge des JO de 2014, écrit vendredi 7 février le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    Moscou et Douchanbé ont échangé les instruments de ratification de l'accord pour la présence de la 201e base militaire russe au Tadjikistan, initiant ainsi une nouvelle étape de coopération.

    Emomali Rakhmon était ainsi le premier invité de la nouvelle résidence présidentielle de Sotchi, Botcharov Routcheï-2, où une grande salle de conférence moderne a été construite pour les JO en moins d'un an. "Les conditions de l'ancien bâtiment ne convenaient pas vraiment pour les réunions", a expliqué le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

    Le président tadjik est donc venu "pendre la crémaillère", après deux entretiens au sommet à Douchanbé en octobre 2012 et à Moscou en août 2013. Les deux présidents s’étaient également rencontrés en marge des grandes rencontres internationales, notamment le sommet de l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC) de Bichkek en mai 2013.

    En présence des chefs d'Etat, les ministres des Affaires étrangères des deux pays ont signé le protocole sur l'échange des instruments de ratification de l'accord sur le statut et les conditions de la présence de la base militaire russe au Tadjikistan. Cet accord a été ratifié par Moscou en mai 2013 et en octobre 2013 par Douchanbé. Le document prolonge le séjour des militaires russes au Tadjikistan jusqu'en 2042. Aujourd'hui, la 201e base fait partie des plus grands sites militaires russes à l'étranger.

    "Ce n'est pas la fin, mais une nouvelle étape de notre coopération, plus approfondie, plus solide et plus stable", a déclaré Vladimir Poutine. "La coopération militaire est particulièrement sensible en raison du retrait du contingent international d'Afghanistan mais les liens économiques et humanitaires sont tout aussi importants", a-t-il souligné.

    "Le Tadjikistan fait partie de nos partenaires stratégiques prioritaires", a souligné le président russe. Les échanges commerciaux s'élevaient en 2012 à 745 millions de dollars et à plus de 688,5 millions de dollars de janvier à novembre 2013 (une hausse de 2% par rapport à la même période l’année précédente). La Russie est le plus grand investisseur dans l'économie tadjike avec plus d’1,2 milliard de dollars de capitaux.

    La base juridique bilatérale en matière d'immigration de travail a été considérablement optimisée ces dernières années. 1,13 million de citoyens tadjiks travaillent en Russie et renvoient chaque année 3,6 milliards de dollars dans leur pays d'origine, soit la moitié du PIB du Tadjikistan.

    Emomali Rakhmon a remercié Vladimir Poutine de son invitation et a félicité tout le monde pour les Jeux olympiques. "Aujourd'hui, nous confirmons la création de cette base russe au Tadjikistan. Une nouvelle étape de notre coopération stratégique commence", a-t-il reconnu.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
    Grands titres