Ecoutez Radio Sputnik
    Lu dans la presse

    Le "Mistral" souffle vers l'est

    Lu dans la presse
    URL courte
    La Russie achète un BPC Mistral (316)
    0 10
    S'abonner

    C’est dans la baie d’Ulysse de Vladivostok que vient d’être posé le premier pilotis du quai principal où seront amarrés les nouveaux bâtiments de projection et de commandement de la marine russe, écrit mercredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    C’est dans la baie d’Ulysse de Vladivostok que vient d’être posé le premier pilotis du quai principal où seront amarrés les nouveaux bâtiments de projection et de commandement de la marine russe, écrit mercredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    Deux BPC Mistral seront construits pour la flotte russe, malgré les débats qu’ils avaient animés parmi les amiraux et les généraux. Certains étaient persuadés que ce bâtiment, capable de jouer le rôle de poste de commandement flottant, ne convenait pas aux mers froides russes. D'autres, au contraire, insistaient sur son efficacité remarquable et citaient en exemple l’utilisation des porte-hélicoptères par la marine soviétique. Au final, les protagonistes du projet Mistral l'ont emporté. La construction des porte-hélicoptères bat son plein sur les chantiers français et russes. Pendant ce temps la préparation de l'infrastructure pour le stationnement des nouveaux navires "Vladivostok" et "Sébastopol" a commencé en Extrême-Orient.

    Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a personnellement assisté à la cérémonie de pose du premier pilotis du quai pour les BPC. Le chef du 4ème commandement principal des constructions spéciales Mikhaïl Tachlyk a rendu compte de l'achèvement de la préparation.

    La construction engagée est de grande ampleur: les quais s'étendront sur près de 3 km et devront être construits ou modernisés pour le stationnement des navires militaire dans la baie d'Ulysse.

    Il est question de 1.600 mètres de quai d'amarrage fixe et de plus de mille mètres de quais mobiles. Les ingénieurs expliquent qu'il est prévu de remplacer intégralement le système d'approvisionnement en eau, en électricité, en carburant et en vapeur à haute pression. Les lignes de transmission en fibre optique seront également remplacées entièrement. De nouveaux bâtiments administratifs et utilitaires seront construits dans la baie, le poste de chargement des armements subira des changements considérables et les voies routières et ferroviaires d'accès seront modernisées.

    Le complexe de stationnement des BPC devrait être construit avant le 30 septembre 2015. Le site de stationnement sera totalement achevé d'ici le 30 décembre 2017.

    Le QG de la flotte du Pacifique a déjà sélectionné 500 candidats pour servir sur les BPC Vladivostok et Sébastopol. Fin 2013, ils ont été envoyés en formation à Saint-Pétersbourg au centre d'entraînement de la marine. Puis les équipages des bâtiments reviendront à Vladivostok.

    Sergueï Choïgou a apprécié l'état des sites et a chargé les ingénieurs et le commandement de la flotte du Pacifique d'effectuer les travaux prévus dans les délais impartis. "Tous les sites doivent être entièrement prêts pour l'arrivée des nouveaux navires", a souligné le ministre.

    Le ministre Choïgou a également visité hier le chantier de l'école présidentielle des cadets de Vladivostok. Cette école en pleine renaissance se trouve sur le territoire de l'Institut naval du Pacifique.

    Une piscine moderne sera installée pour les futurs officiers. Le ministre a exigé d'accélérer la construction, sans négliger pour autant la qualité. L'école des cadets devrait ouvrir ses portes aux premières recrues le 1er septembre.

     

    Dossier:
    La Russie achète un BPC Mistral (316)

    Lire aussi:

    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    «L’armée française n’est pas venue au Niger par hasard!» – ministre d’État nigérien
    Des terroristes de Daech arrêtés à Moscou par les forces spéciales russes - vidéo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik