Ecoutez Radio Sputnik
    Lu dans la presse

    Chasseurs russes contre voitures de course

    Lu dans la presse
    URL courte
    0 02

    Le salon international de l’armement et du matériel militaire Oboronexpo-2014 accueillera un spectacle de voitures baptisé "Forçage", en août à Joukovski, écrit vendredi le quotidien Izvestia.

    Le salon international de l’armement et du matériel militaire Oboronexpo-2014 accueillera un spectacle de voitures baptisé "Forçage", en août à Joukovski, écrit vendredi le quotidien Izvestia.

    Des pilotes militaires, aux commandes de chasseurs russes, affronteront des voitures de course d’après Mikhaïl Agafonov, porte-parole de la société Aviasalon qui co-organise l'exposition. Des courses de ce genre ont déjà été organisées en Occident mais se déroulent pour la première fois en Russie. Les experts sont mitigés.

    En Occident, des courses de ce genre ont déjà été organisées. Par exemple en 2012, la revue danoise Bilmagasinet avait organisé un face-à-face entre le chasseur F-16 et la Lamborghini Aventador, et en 2007 la chaîne BBC avait diffusé le duel entre la Bugatti Veyron et le chasseur EuroFighter.

    "Bien sûr, nous étions au courant que des courses de ce genre étaient organisées à l'étranger. Mais ces compétitions sont généralement associées à des projets télévisés", a déclaré Andreï Matveev, directeur général de la société C.A.T. et co-créateur de Forçage.

    La course aura lieu sur la piste de décollage de l'aérodrome d'essai de Ramenskoe, de vendredi à dimanche. L’équipe gagnante sera déterminée à l'issue de 15-20 départs d’avions contre des voitures.

    Les organisateurs précisent que les meilleurs pilotes militaires russes et des stars du sport automobile participeront aux courses. Mais tous les détails seront révélés au début de l'été.

    Selon certaines informations, les chasseurs MiG-29, Su-27 et T-50 participeront aux courses. Cependant pour le dernier appareil, les organisateurs ont des doutes : l'avion n'est pas encore en service et il sera difficile de le faire venir pour l'exposition.

    L'ex-commandant des armements au ministère de la Défense, le général Anatoli Sitnov, n'approuve pas l'idée d'un tel spectacle. Il souligne que la présentation de concepts militaires avancés était susceptible de contribuer à l'espionnage de la part des pays étrangers.

    Le pilote de chasse émérite de l'URSS et héros de la Fédération de Russie Anatoli Kvotchour n'a pas non plus apprécié l'idée d'utiliser le matériel militaire pour divertir le public.

    "Je ne pense pas que ce soit opportun, c'est un festin pendant la peste", a déclaré le pilote.

    Le responsable du programme de soutien des jeunes pilotes "Notre Formule" Petr Alechine pense que Forçage doit être interprété comme un spectacle, plutôt qu'un événement sportif.

    "Les organisateurs ont certainement pour objectif d'attirer le public. Mais on ne peut pas vraiment parler de compétitions : l'avion et la voiture sont incomparables", pense Petr Alechine.

    Lire aussi:

    L'un des meilleurs pilotes américains se tue à bord d'un chasseur russe
    MiG-29 vs bolide Audi: les paris sont ouverts (vidéo)
    La Défense russe pointe du doigt la raison d’une éventuelle course aux armements
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik