Ecoutez Radio Sputnik
    Lu dans la presse

    Un milliard de dollars pour les hélicoptères destinés aux Mistral

    Lu dans la presse
    URL courte
    La Russie achète un BPC Mistral (316)
    0 90 0 0

    Lors de sa visite à l'usine d'avions Progress, le vice-ministre russe de la Défense Iouri Borissov a dévoilé les plans de livraison d'hélicoptères Ka-52 Alligator et de sa version navale aux forces armées, écrit jeudi le quotidien Izvestia.

    Lors de sa visite à l'usine d'avions Progress, le vice-ministre russe de la Défense Iouri Borissov a dévoilé les plans de livraison d'hélicoptères Ka-52 Alligator et de sa version navale aux forces armées, écrit jeudi le quotidien Izvestia.

    D'ici 2020 l'armée russe devrait recevoir 146 Ka-52. 32 hélicoptères seront commandés par le ministère de la Défense pour équiper les bâtiments de projection et de commandement Mistral.

    Le premier des navires russo-français, le Vladivostok, devrait être livré à la Russie à l'automne. La marine recevra le second, le Sébastopol, d'ici 2016.

    Konstantin Makienko du Centre d'analyse stratégique et technologique évalue le coût du contrat pour les hélicoptères embarqués à 32 milliards de roubles, soit 1 milliard de dollars environ.

    "Le Ka-52 Alligator est un hélicoptère de combat russe dernier cri, ils sont fournis au ministère de la Défense dans le cadre des commandes publiques pour l'armée. Le holding Hélicoptères de Russie évalue hautement le potentiel d'exportation de ce modèle et étudie avec Rosoboronexport l'éventualité des fournitures du Ka-52 sur le marché international", a déclaré le porte-parole du holding.

    Progress fait partie du holding Hélicoptères de Russie. L'entreprise produit en série les hélicoptères de reconnaissance et d'attaque Ka-52, les avions de voltige Iak-54 et les missiles antinavires du système Moskit. L'usine a pour projet de construire des hélicoptères embarqués Ka-52K et des Ka-62 polyvalents. Le holding Hélicoptères de Russie a été fondé en 2007 comme une succursale de la société Oboronprom (fait partie de l'entreprise publique Rostec). Il rassemble toutes les entreprises de construction d'hélicoptères russes.

    En mars dernier, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius avait déclaré que le contrat de 2011 pour la construction de deux porte-hélicoptères Mistral pourrait être rompu en raison de la crise ukrainienne. Toutefois, la Russie a immédiatement déclaré qu'elle serait capable elle-même de construire les Mistrals si la France y renonçait.

    Le montant du contrat pour la construction des deux Mistrals s'élève à 1,2 milliard d'euros. La Russie a déjà versé près de la moitié de cette somme.

    Dossier:
    La Russie achète un BPC Mistral (316)

    Lire aussi:

    L’hélicoptère de combat Alligator aura des pales rétractables
    Syrie: un hélicoptère russe Ka-52 terrorise les terroristes (vidéo)
    Les Mistral, «des porte-hélicoptères en mini-bikini» inutiles en Arctique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik