Ecoutez Radio Sputnik
    Lu dans la presse

    La Banque de Russie augmente son taux directeur pour ralentir la chute du rouble

    Lu dans la presse
    URL courte
    Situation économique en Russie (61)
    0 42

    La Banque centrale de Russie a augmenté son taux d'intérêt directeur de 6,5% pour le faire grimper à 17%, écrit mercredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    La Banque centrale de Russie a augmenté son taux d'intérêt directeur de 6,5% pour le faire grimper à 17%, écrit mercredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    Cette décision vise à ralentir la chute du rouble enregistrée ces derniers jours et à motiver les Russes à épargner dans les banques, expliquent les experts.

    La Banque de Russie explique cette augmentation du taux directeur par la nécessité de limiter les risques de dévaluation et d'inflation qui ont considérablement augmenté ces derniers temps.

    D'après la présidente de la Banque centrale Elvira Nabioullina, le rouble a chuté avant tout à cause de facteurs extérieurs: la baisse du cours pétrolier et les restrictions sur la délivrance de crédits aux banques russes à l'étranger. L'impact de ces facteurs pourrait être amorti, entre autres, grâce à l'instauration récente du régime de flottement libre pour le rouble, estime
    Elvira Nabioullina.

    Couplée à l'augmentation du taux directeur, cette mesure pourrait rendre plus risquées les stratégies de ceux qui spéculent sur les devises sur le marché intérieur. La présidente de la Banque centrale a averti que l'augmentation du taux directeur affecterait indirectement le marché monétaire, mais que cet effet ne serait pas immédiat. Selon elle, le rouble est actuellement déprécié de 10-20% et il faut un certain temps pour qu'il s'approche d'un taux de change fondamental.

    Selon elle, l'affaiblissement actuel du rouble signale que l'économie russe doit s'adapter aux nouvelles conditions économiques. "Nous devons apprendre à vivre dans une nouvelle zone, orientée davantage sur ses propres sources de financement, ses propres projets et donner une chance à la substitution aux importations", explique Nabioullina. Et de poursuivre que l'augmentation du taux directeur par le méga-régulateur ne restreindrait pas le développement des projets d'investissement russes visant à soutenir les PME et les exportations de matières premières.

    Elvira Nabioullina souligne que l'augmentation du taux directeur entraînera celle des taux d'intérêts des comptes épargne. "Il sera plus avantageux pour les citoyens de garder leurs économies en roubles", affirme la présidente de la Banque centrale.

    L'ex-ministre des Finances Alexeï Koudrine a soutenu la soudaine augmentation du taux directeur par la Banque de Russie. Et les experts reconnaissent que cette démarche contribue effectivement à apaiser la situation sur le marché monétaire.

    Dans les jours à venir, la Banque de Russie pourrait également sortir sur le marché avec des interventions massives de devises, estime Nikita Maslennikov de l'Institut du développement contemporain. Vendredi dernier, la Banque centrale a vendu 2,38 milliards de dollars, et plus de 8 milliards pour le mois de décembre.

    Dossier:
    Situation économique en Russie (61)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik