Lu dans la presse
URL courte
0 20
S'abonner

Les autorités allemandes viennent de publier des statistiques dévoilant un nombre record d'immigrés arrivés dans le pays, écrit vendredi le quotidien Kommersant.

Les autorités allemandes viennent de publier des statistiques dévoilant un nombre record d'immigrés arrivés dans le pays, écrit vendredi le quotidien Kommersant.

Alors même que de nombreux Allemands considèrent ces derniers comme une menace pour l'unité nationale, le pouvoir craint une catastrophe démographique et se voit obligé d'attirer de jeunes actifs de l'étranger.

Ces deux dernières années l'Allemagne a accueilli un nombre record d'immigrés depuis 20 ans. Selon les données officielles, le nombre d'arrivées dans le pays en 2013 a atteint 1,23 millions de personnes, un niveau sans précédent depuis 1993. Les chiffres pour 2014 sont pour le moment préliminaires, mais il est déjà évident que le record de l'année 2013 sera battu. D'après les experts, il s'agirait de 1,7 millions de personnes venus en Allemagne pour trouver du travail, par regroupement familial ou obtenir un asile.

Le rapport du gouvernement indique qu'il s'agit, dans la plupart des cas, de ressortissants d'autres pays européens (les leaders dans ce domaine sont la Pologne, la Roumanie, l'Italie, l'Espagne et la Grèce), diplômés de l'enseignement supérieur ou secondaire et ont moins de 45 ans. Il s'agit bien pour Berlin d'encourager cet afflux plus que de le limiter, malgré des demandes en ce sens de la part de l'opposition des verts aussi bien du Parti social-démocrate, qui est actuellement le partenaire de l'Union chrétienne-démocrate d'Angela Merkel au sein de la coalition au pouvoir. 
"Beaucoup de gens ne comprennent tout simplement pas l'envergure des changements démographiques qui nous attendent d'ici 20 ans", prévient Tomas Oppermann, leader du groupe parlementaire socialiste. Selon les prévisions officielles, la part de la population active ayant de 20 à 65 ans se réduira de 61% à 50% en Allemagne d'ici 2060.

Les experts affirment que Berlin sera obligé d'élaborer une stratégie d'attraction et de contrôle des immigrés. "Dans le contexte de la hausse de l'immigration, l'Allemagne conserve toujours un tabou concernant la critique des immigrés qui n'arrivent à s'intégrer à la société. Le problème du choc des civilisations et la menace de la radicalisation des musulmans allemands s'avèrent donc encore plus pressants", fait remarquer Alexandre Kamkine, directeur de recherche du Centre d'études allemandes de l'Institut de l'Europe auprès de l'Académie des sciences de Russie.

Le mécontentement des Allemands contre la hausse de l'immigration se solde par la popularité de plus en plus importante du mouvement contre l'islamisation de l'Occident. Une marche anti-islamiste à Dresde a été annulée lundi dernier, mais un événement similaire s'est déroulé mercredi soir à Leipzig, attirant près de 15 000 activistes. La manifestation parallèle de leur opposants a, quant à elle, réuni environ 20 000 personnes, et les 4 000 agents de police déployés ont tout de même été incapables de prévenir des affrontements, qui se sont soldés par des blessures pour des policiers et des journalistes.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Une mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook