Ecoutez Radio Sputnik
    Tribunal de Londres

    Nouveaux témoignages dans l'affaire Litvinenko

    © Flickr/ Mikey
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Affaire Litvinenko (169)
    0 23
    S'abonner

    L'inspecteur de police chargé d'enquêter sur l'assassinat de l'ex-officier du FSB Alexandre Litvinenko en 2006 et le médecin légiste qui a supervisé son autopsie ont témoigné hier au tribunal de Londres, écrit jeudi le quotidien Kommersant.

    Le médecin légiste a notamment confirmé que le décès de l'ex-agent était dû à la contamination des organes internes de Litvinenko au polonium 210.

    "L'enquête se poursuit toujours et deux individus sont encore recherchés: messieurs Lougovoï et Kovtoun", rappelle l'inspecteur de police Craig Mascall, qui dirige les investigations, plus de huit ans après la mort de Litvinenko. Et d'ajouter qu'au point culminant de l'enquête, presque 200 policiers travaillaient sur cette affaire.

    Pour sa part, le juge Robert Owen a noté qu'il espérait tout de même entendre les dépositions d'Andreï Lougovoï et de Dmitri Kovtoun par visioconférence, tout en précisant qu'ils ne témoignaient aucun intérêt pour la coopération.

    Le médecin légiste Nathaniel Cary s'est ensuite exprimé: les journalistes attendaient son témoignage avec beaucoup d'impatience car jusque-là, la police britannique avait tenu secrets les résultats officiels de l'autopsie.

    Le docteur Cary a déclaré que cette dernière avait été "la plus dangereuse jamais réalisée en Occident". La procédure et la préparation avaient été accompagnées par des mesures de sécurité sans précédent. L'autopsie avait finalement été réalisée le 1er décembre 2006, une semaine après le décès de Litvinenko.

    Les médecins soupçonnaient initialement un empoisonnement au thallium, mais ont découvert ensuite dans son corps des doses mortelles de polonium 210. D'ailleurs, la substance radioactive qui a causé la mort de Litvinenko a été découverte par hasard – grâce aux analyses de sang supplémentaires prélevées à deux jours de la mort de l'agent. Selon les résultats de l'autopsie, Alexandre Litvinenko est décédé des suites de nombreux dysfonctionnement des organes provoqués par de fortes irradiations.

    L'avocat du gouvernement britannique Robin Tam a également annoncé hier au tribunal qu'au cours des audiences il présenterait un témoin dont l'identité ne sera pas rendue publique. Selon l'avocat, il s'agit d'un ami personnel et ancien collègue de Dmitri Kovtoun, avec lequel il aurait travaillé à Hambourg au début des années 1990 au restaurant Il Porto de Hambourg. Kovtoun y aurait travaillé quelques années avant de revenir en Russie. D'après le rapport de l'avocat, en automne 2006 Dmitri Kovtoun avait rencontré ce témoin pour lui demander de trouver le numéro de téléphone d'un certain cuisinier travaillant à Londres. Selon la liste des appels passés depuis un téléphone de Kovtoun, présentée à l'audience, il aurait appelé le numéro fourni dès son arrivée à Londres.

    Dossier:
    Affaire Litvinenko (169)

    Lire aussi:

    Affaire Litvinenko: Moscou hors de soupçon
    Affaire Litvinenko: Moscou n'est pas impliqué (enquête)
    Litvinenko: le MI6 a payé 104.000 EUR à son agent (journal)
    Affaire Litvinenko: la Russie espère un procès impartial (Lavrov)
    Tags:
    Tribunal de Londres, Alexandre Litvinenko, Nathaniel Cary, Londres, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik