Lu dans la presse
URL courte
Par
Situation dans le Donbass (2015) (227)
0 463
S'abonner

Moins d'une journée avant l'annonce du cessez-le-feu en Ukraine, les agences de presse étaient sans nouvelles d'une nouvelle tragédie, écrit mercredi 18 février le quotidien Izvestia.

Après tout, la mort de civils dans le Donbass est depuis longtemps devenue une triste banalité.

Samedi 14 février, le véhicule transportant les députés allemands du parti Die Linke Wolfgang Gehrke et Andrej Hunko, a été attaqué par l'artillerie de l'armée ukrainienne. Deux obus ont explosé à une centaine de mètres de la colonne de véhicules qui roulait à vive allure aux abords de Donetsk, près de l'aéroport. Cette zone, abritant essentiellement des maisons particulières, est aujourd'hui pratiquement déserte.

Bien que les bombardements massifs de cette zone aient cessé, l'artillerie ukrainienne dispose visiblement encore de pointeurs-tireurs aux alentours de Donetsk. Les voitures sont régulièrement attaquées de loin.

Les députés allemands ne sont pas venus à Donetsk par hasard. Leur visite faisait suite au résultat de la percée du blocus médiatique en Occident, où les informations sur les événements dans le Donbass étaient présentées pendant une longue période de manière unilatérale, voire déformée, en diffusant intégralement l'avis de Kiev.

Les députés allemands ont été poussés à se rendre dans le Donbass après avoir vu les images tournées dans un hôpital pédiatrique de Gorlovka, qui ont bouleversé le public allemand. Près de 70 000 euros ont été récoltés en un mois pour l'établissement.

Cet argent a permis d'acheter six tonnes de médicaments, chargés à bord de fourgons. Et ce n'est que le début — au total, près de 28 tonnes de produits pour les enfants de Donetsk ont été achetés. Leur livraison était prévue à Donetsk et à Gorlovka mais était impossible en raison des bombardements incessants de Gorlovka, à six heures de l'annonce du cessez-le-feu. Les députés, bouleversés par ce qu'ils ont vu, ont décidé de revenir en DNR et se rendre jusqu'à Gorlovka avec un autre convoi d'aide.

A l'issue de cette expédition, les députés allemands ont décidé d'organiser des convois humanitaires réguliers du parti Die Linke et d'envoyer prochainement des médecins allemands dans le Donbass pour former le personnel local et de créer à terme un Fonds d'aide international pour les enfants du Donbass avec des représentations dans toutes les capitales européennes.

Dossier:
Situation dans le Donbass (2015) (227)

Lire aussi:

Le Conseil de sécurité de l'ONU adopte une résolution sur l'Ukraine
Ukraine: le cessez-le-feu globalement respecté
Ukraine: l'armée ukrainienne prête à retirer ses armes lourdes
Armes russes en Ukraine: les photos par satellite US ne prouvent rien
Tags:
Wolfgang Gehrcke, cessez-le-feu, Die Linke, Andrej Hunko, Donbass, Donetsk, Ukraine, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook