Ecoutez Radio Sputnik
    A la recherche du Boeing malaisien

    Le Boeing malaisien disparu a été sciemment écarté de son cap par un individu à bord

    © Flickr / U.S. Navy / Karmowska-Brooks
    Lu dans la presse
    URL courte
    Moskovski komsomolets
    Boeing malaisien disparu (62)
    0 208

    Selon la nouvelle analyse des données disponibles, le vol MH370 mystérieusement disparu a volé pendant encore plusieurs heures après la perte de contact entre les contrôleurs aériens et l'appareil, qui a accompli trois manœuvres, écrit mardi l'hebdomadaire Moskovski komsomolets.

    L'avion s'est ensuite dirigé vers l'ouest, le sud, puis l'Antarctique. L'enquête internationale a ainsi confirmé que le Boeing malaisien avait été détourné.

    Les experts des catastrophes d'aviation estiment qu'un certain individu se trouvait dans la cabine des pilotes et a sciemment changé le cap en direction de l'Antarctique. Les experts se réfèrent aux données satellites pour soutenir qu'après le dernier contact du contrôleur aérien avec l'appareil, ce dernier a changé de cap à trois reprises.

    Selon l'expert Malcolm Brenner, ces actions de l'équipage font penser que quelqu'un a sciemment écarté l'avion de son cap.

    A l'heure actuelle, quatre navires participent aux recherches de l'avion, qui ont fouillé près de 200 000 km² des eaux dans la limite de la zone de recherche. Mi-décembre, les représentants du Centre de coordination international des recherches (JACC) ont annoncé que le travail dans la zone prioritaire de l'océan Indien pourrait s'achever d'ici mai 2015. Le rapport préliminaire de l'enquête sera rendu public le 7 mars. Les recherches de l'appareil n'ont encore apporté aucun résultat.

    Le Boeing 777-200 de Malaysia Airlines, vol MH370 Kuala-Lumpur-Pékin avec 239 passagers à son bord, a disparu des radars dans la nuit du 7 au 8 mars. Aucun débris de l'appareil n'a été découvert.

    Trois tragédies se sont produites l'an dernier avec des appareils malaisiens. Le premier a été détourné, le deuxième a été abattu en Ukraine, le troisième s'est écrasé en Asie.

    Dossier:
    Boeing malaisien disparu (62)

    Lire aussi:

    Vol MH370 : une disparition très étrange (patron d’Emirates Airlines)
    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik