Lu dans la presse
URL courte
Par
0 225
S'abonner

Le 12e Salon international de l'armement IDEX 2015 vient de s'achever à Abu Dhabi: il a montré que les sanctions occidentales n'avaient en rien affecté les positions de Moscou sur le marché mondial de l'armement, écrit vendredi 27 février le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

Au contraire, ces mesures économiques pourraient même avoir renforcé le secteur en Russie.

Pratiquement toute la direction de l'agence fédérale d'exportation d'armements Rosoboronexport était présente au salon, y compris son directeur Anatoli Issaïkine. Comme a souligné son adjoint Sergueï Goreslavski, "de nombreux pays comprennent aujourd'hui que la Russie est un partenaire bien plus fiable que l'Otan". Résultat des courses: le nombre de négociations avec des représentants de Rosoboronexport sur un éventuel remplacement du matériel occidental par le matériel russe va grandissant. Le fait est que le refus de la France d'honorer ses engagements contractuels concernant la livraison des Mistrals construits pour la Russie préoccupe ceux qui admettent la possibilité de se retrouver un jour dans la disgrâce de Washington, et désormais les contrats signés antérieurement avec des satellites des USA pourraient être annulés.

En comparant ce salon d'Abu Dhabi avec l'édition d'il y a deux ans, on constate qu'il est devenu plus sobre et sérieux — sans voitures exotiques, comme un blindé "glamour" avec des paillettes, ou lance-roquettes multiples à 240 canons. Le matériel blindé ukrainien n'était pas présenté au salon, ce qui était également une première.

La Russie a présenté son dernier char T-90S, l'une des stars du salon. On a constaté que les modules de combat russes s'adaptaient parfaitement aux châssis à roues et à chenilles d'origine étrangère.

Le salon a présenté le véhicule blindé de transport Enigma des Émirats arabes Unis et le canon russe AU-220M de 57 mm, conçu à Nijni Novgorod spécialement pour être installé sur des châssis à roues. Par ses caractéristiques, il fait partie des meilleurs au monde. C'est pourquoi les Emiratis l'ont choisi.

Le missile antichar russe Khrizantema-S est aujourd'hui le système le plus puissant et le plus efficace au monde. Les Arabes l'ont également installé sur leur blindé et ont commencé les essais sur le terrain avant même la clôture du salon.

Même les Finlandais, qui essaient de vendre au Moyen-Orient leur véhicule blindé Patria, y ont installé une tourelle du BMP-3, bien connu aux Emirats.

Le véhicule d'appui feu Terminator
© Sputnik . Sergei Mamontov
Parmi les principales nouveautés du salon IDEX 2015: une exposition spéciale a été réservée pour les drones aériens et maritimes, ainsi que des robots de combat au sol. Pratiquement tout ce qui a été présenté est déjà en service dans certains pays et est activement utilisé en opérations. Dans ce sens, hélas, la Russie a beaucoup de retard. Bien que les spécialistes russes affirment qu'une grande percée et à prévoir prochainement.

IDEX 2015 s'est achevé en inaugurant la saison des salons du matériel terrestre et naval à travers le monde. Le prochain salon de l'armement se tiendra en Malaisie, sur l'île de Langkawi — LIMA 2015. La Russie y est présente depuis le tout début. Sa participation pourrait même être plus importante cette fois-ci.

Lire aussi:

Ukraine: sombre avenir pour l'industrie de l'armement (Kremlin)
Russie: le programme d'armement national reste réaliste (Poutine)
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Tags:
armements, Rosoboronexport, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook