Ecoutez Radio Sputnik
    Hillary Clinton

    Hillary Clinton se lancera dans la course présidentielle en avril

    © AP Photo / Marcio Jose Sanchez
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    0 218
    S'abonner

    L'ancienne sous-secrétaire d’État américaine Hillary Clinton se lancera en avril prochain dans la campagne électorale en prévision de l'élection présidentielle de novembre 2016, écrit lundi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    Selon le Wall Street Journal, Clinton et ses conseillers ont annoncé à leurs sponsors que ce lancement précoce était destiné à accélérer la récolte de fonds pour la campagne. Hillary Clinton est considérée comme la candidate la plus plausible du parti démocrate, mais elle n'avait pas officiellement annoncé ses projets jusqu'à présent. Néanmoins, la préparation de cette campagne se déroule activement depuis des mois. L'ancienne sous-secrétaire d'État et ex-First Lady américaine a réuni autour d'elle un QG de campagne, y compris des collaborateurs de l'administration Obama, se prononce régulièrement sur les sujets d'actualité de la politique nationale et étrangère et forme une plateforme politique.

    Le début de cette campagne permettra de dissiper les doutes des leaders du parti et des sponsors, qui s'abstenaient jusqu'à présent de cotisations importantes par manque de précisions. Clinton compte récolter jusqu'à 1 milliard de dollars pour sa campagne. A titre de comparaison, au cours de la dernière élection de 2012, Barack Obama avait recueilli près de 700 millions de dollars.

    Hillary Clinton, 67 ans, avait déjà tenté sa chance à la présidentielle de 2008, mais s'était fait devancer par Obama aux primaires. Clinton était la chef de la diplomatie durant son premier mandat (2009-2013).

    Les démocrates américains pourraient également être représentés par le vice-président Joe Biden, qui s'abstient pour l'instant d'annoncer officiellement ses plans. Cependant, selon les sondages, Clinton est hors concurrence parmi les membres de son parti et devance largement tous les autres en termes de popularité, y compris Biden.

    Dans les rangs du parti républicain le flou règne encore. Plusieurs candidats sont probables mais aucun d'entre eux semble être un favori incontestable capable d'unir autour de lui l'establishment du parti. Parmi ces candidats: le sénateur du Kentucky Rand Paul, qui se prépare activement à la campagne de 2016 et critique avec virulence Clinton, la voyant comme principale rivale. Ces dernières semaines, l'ex-gouverneur de Floride Jeb Bush (frère de George W. Bush) a fait part de ses ambitions présidentielles. Les sénateurs Marco Rubio, Ted Cruz et le gouverneur du New Jersey Chris Christie font également partie des prétendants. 

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Obama, débiteur insolvable
    Hillary Clinton conspire contre Obama (expert)
    Obama perd la loyauté des élites politiques (médias)
    Tags:
    Wall Street Journal, Chris Christie, Ted Cruz, Marco Rubio, Jeb Bush, Rand Paul, Joe Biden, Barack Obama, Hillary Clinton, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik