Ecoutez Radio Sputnik
    Un Tu-95MS

    L'aviation stratégique russe élargit son rayon d'action

    © Sputnik. Vitaly Belousov
    Lu dans la presse
    URL courte
    Rossiïskaïa gazeta
    0 533

    Les bombardiers stratégiques russes vont se familiariser avec de nouvelles zones de patrouille opérationnelle compte tenu de la coopération internationale de la Russie avec ses alliés dans d'autres régions du monde, écrit mardi 3 mars le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    Cette information a été annoncée par le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou lors d'une réunion sur la modernisation de l'aviation à longue portée et la construction d'un système de stationnement de la marine.

    Le ministre russe a rappelé que les bombardiers stratégiques patrouillaient en permanence dans plusieurs régions du monde. En février dernier, les équipages du Tu-95MS effectuaient des exercices dans les mers de Barents et de Norvège, ainsi qu'au nord-est de l'océan Atlantique. Ces missions étaient accompagnées de ravitaillements en vol. "Nous n'avons pas l'intention de renoncer à cette pratique", précise le ministre. Et d'ajouter que les équipages de l'aviation stratégique se familiariseront avec de nouvelles régions de patrouille opérationnelle.

    Sept avions de l'aviation stratégique ont été modernisés en 2014. D'après Sergueï Choïgou, de nouveaux travaux de modernisation sont prévus cette année sur treize appareils.

    Les capacités opérationnelles des avions sont améliorées grâce à leurs équipements de bord, plus modernes, ainsi qu'aux nouveaux types de missiles dont ils sont dotés. Sachant que dans toutes les opérations technologiques de ce type, on utilise désormais uniquement des composants d'origine russe. Au total d'ici fin 2020 la part des avions modernes — y compris modernisés — de l'aviation stratégique s'élèvera au moins à 70%.

    Les avions militaires russes en images
    © Sputnik. Grigory Syssoev
    Le ministère de la Défense planche également sur le développement de la marine. Comme l'a souligné Sergueï Choïgou, ce travail est diversifié et porte sur tous les aspects des activités de la marine. En 2014 est né le commandement stratégique unifié de la flotte du Nord et un détachement de sous-marins est actuellement mis en place au sein de la flotte de la mer Noire. Le tout nouveau sous-marin nucléaire Iouri Dolgorouki a été mis en service l'an dernier. La construction de deux autres sous-marins de cette classe, Boreï-projet 955, est en cours: le Prince Vladimir et le Prince Oleg. De plus, la marine a reçu le sous-marin Severodvinsk doté de missiles de croisière, le grand sous-marin Novorossiïsk, cinq navires et dix vedettes de combat de diverses classes.

    "Il est prévu de mettre cette année en service opérationnel permanent deux sous-marins stratégiques Vladimir Monomakh et Alexandre Nevski. La marine recevra également deux sous-marins polyvalents et cinq navires de guerre", annonce Sergueï Choïgou. Et de poursuivre qu'il est également nécessaire de moderniser les sites de stationnement.

    Lire aussi:

    Russie: mise en chantier du 6e SNLE du projet Boreï
    Russie: le SNLE Vladimir Monomakh intégré à la Marine
    Le sous-marin lanceur d’engins Prince Vladimir mis à l'eau en Russie (images)
    Tags:
    défense, aviation, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik