Ecoutez Radio Sputnik
    Moscou

    La meilleure ville du monde

    © Sputnik. Alexei Filippov
    Lu dans la presse
    URL courte
    Expert Online
    0 3173424

    Pour la quatrième année consécutive, Moscou se développe deux fois plus vite que New York, Londres, Berlin, Pékin et Shanghai, affirme le maire de la capitale russe Sergueï Sobianine.

    En matière de développement de l'immobilier commercial, Moscou dépasse toutes les mégapoles du monde et arrive quatrième pour l'immobilier résidentiel. Les experts pensent qu'au-delà des classements, le principal indice doit rester le niveau de satisfaction des citadins.

    Lors d'un entretien avec le président russe, le maire de Moscou Sergueï Sobianine a déclaré que depuis quatre ans (date de son arrivée à la tête de la capitale), la ville se développait en moyenne deux fois plus vite que toutes les mégapoles mondiales, notamment New York, Londres, Berlin, Pékin, Shanghai et d'autres grandes villes.Le maire a précisé que les critères de notation et le classement avaient été établis par une grande agence mondiale, qu'il n'a pas citée.

    "De nombreuses agences de notation comparent le développement de divers pays et villes. Malheureusement, ces appréciations s'appuient essentiellement sur un facteur subjectif et sur bien des points il s'agit de notations politisées. Pour cette raison, Moscou, et avec elle la Russie, est toujours placée 50e ou 100e. A chaque fois nous nous efforçons de trouver la vérité sur cette question", déclare Sergueï Sobianine.

    Moscou célèbre la Journée de la ville
    © Sputnik. Evgeny Samarin
    La mairie a décidé de comparer les villes "selon des statistiques réelles et factuelles au lieu d'appréciations subjectives: ce qui se passe en réalité". En particulier, les spécialistes ont pris en compte les investissements et le rythme de mise en service de l'immobilier résidentiel et commercial. Le rythme de l'aménagement et de la construction a également été pris en compte.

    "Ces notations sont effectivement nombreuses et elles sont très opaques, il est donc étrange que la mairie n'ait pas publié sa méthodologie pour qu'elle puisse être analysée par les experts. Je doute que nous soyons en tête par le niveau et la qualité de vie dans la capitale, mais j'admets qu'en termes de croissance on puisse être à la première place sur certaines positions. Par exemple au niveau de la construction des logements, d'autant qu'en 2012 le territoire de la ville s'est agrandi grâce à l'adhésion de la Nouvelle Moscou", explique Nadejda Kossareva, de l'Institut de l'économie municipale.

    Sergueï Sobianine affirme que depuis quatre ans Moscou occupe la quatrième place en matière d'immobilier derrière Pékin, Shanghai et Tokyo. Selon le bilan préliminaire de 2014, 3,2 millions de m² de logements ont été mis en service, ce qui dépasse de 4% les prévisions.

    "Je doute que nous dépassions les mégapoles chinoises dans la construction des logements. On y construit un mètre par habitant, soit cinq fois plus que chez nous. Mais une chose est sûre: avec Sobianine le métro est construit plus rapidement — jusqu'à cinq nouvelles stations par an — et chaque station coûte deux fois moins cher qu'à l'époque du maire Iouri Loujkov", explique Konstantin Aprelev, président de la Guilde des agents immobiliers de Russie.

    Sergueï Sobianine avait déjà déclaré que le métro de Moscou faisait partie des meilleurs du monde par la régularité de circulation, le confort et la sécurité. D'ici 2020, il est prévu de construire dans la capitale plus de 160 km de lignes de métro et 78 nouvelles stations. 14 d'entre elles sont déjà ouvertes.

    Sur de nombreux indices comme l'ouverture d'espaces de bureau, qui caractérise l'activité globale des affaires, Moscou est également première, affirme le maire.

    "Ces indices élevés montrent que toutes les discussions selon lesquelles notre pays et notre capitale ne sont pas attractives pour les investissements sont absurdes, parce que les chiffres indiquent le contraire. La croissance du produit régional brut, la hausse du salaire réel, la hausse des investissements — sur tous ces indices Moscou affiche une dynamique positive", déclare Sergueï Sobianine.

    Moscou est un très grand hub où transitent entre 40 et 80% de toutes les marchandises et passagers. 80% de tous les outils et flux financiers se trouvent dans la capitale, 80% des produits d'autres régions arrivent ici. 30% de toute la science est concentrée à Moscou: c'est pourquoi, selon le maire, Moscou est en concurrence avec Londres, Paris et Pékin en matière de cerveaux.

    Lire aussi:

    Journées de Moscou en France en 2015
    Coupe des Confédérations: 150.000 spectateurs à Moscou
    Moscou passera entièrement aux bus électriques dans trois ans
    Tags:
    Iouri Loujkov, Konstantin Aprelev, Nadejda Kossareva, Sergueï Sobianine, Shanghai, Nouvelle Moscou, Londres, Berlin, Pékin, Moscou, Paris, New York
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik