Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée: Sébastopol et Simféropol fêtent la tenue du référendumCrimée: Sébastopol et Simféropol fêtent la tenue du référendum

    Bientôt un documentaire sur Poutine et la réunification avec la Crimée

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky © Sputnik . Valeriy Melnikov
    1 / 2
    Lu dans la presse
    URL courte
    Rossiïskaïa gazeta
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
    0 6810

    La chaîne Rossiya 1 va diffuser le film "Crimée. Retour à la Patrie" d'Andreï Kondrachov, où le président russe Vladimir Poutine évoque les détails de l'opération pour le retour de la péninsule criméenne au sein de la Fédération de Russie, écrit mardi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

    "J'avais invité au Kremlin les dirigeants de nos services de renseignements et du ministère de la Défense pour leur donner la mission de sauver la vie du président ukrainien — sinon, il aurait été tout simplement éliminé", se souvient Vladimir Poutine.

    Le président Viktor Ianoukovitch s'apprêtait précisément à se rendre en Crimée à ce moment-là. "Quand il téléphonait, nos services de surveillance avait commencé à suivre son convoi", poursuit le président russe. Ianoukovitch a été évacué à quelques kilomètres de l'embuscade qui lui était tendue. Le film présente une reconstitution de cet épisode. "Des mitrailleuses lourdes étaient préparées. Nous étions prêts à l'évacuer directement de Donetsk, par la terre, la mer et l'air", explique Poutine.

    "C'était entre le 22 et le 23, nous avons terminé vers 7 heures du matin", a déclaré Poutine à la réunion où étaient prises les décisions concernant l'avenir de la péninsule de Crimée. Et d'ajouter: "Au moment de nous quitter j'ai dit à tous les collègues: nous devons commencer le travail pour le retour de la Crimée au sein de la Russie. Parce que nous ne pouvons pas abandonner ce territoire et ses habitants en détresse aux nationalistes".

    Un sondage fermé a été réalisé hors contexte d'un éventuel retour de la péninsule au sein de la Russie. "Il s'est avéré que 75% de la population souhaitait se rattacher à la Russie. Il a été donc conclu que si on en arrivait là, le résultat du vote serait même plus élevé", note Poutine. "L'objectif final n'était pas de saisir la Crimée ou d'annexer quoi que ce soit, explique le président. L'important était d'assurer le droit au vote des habitants. S'ils s'étaient prononcés pour rester au sein de l'Ukraine, ils y seraient restés. Mais nous ne pouvons pas les abandonner s'ils décident autrement", explique le président russe. De plus en plus d'Ukrainiens s'installent en Russie et adoptent la citoyenneté russe. Selon le service fédéral de migration, près de 300 000 Ukrainiens ont demandé l'asile ou le statut de réfugié en Russie. Plus de 600 000 Ukrainiens sont arrivés en Russie depuis le début de l'année.

    Dossier:
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

    Lire aussi:

    En direct avec Poutine: la Crimée et l'Ukraine au centre de l'émission
    Crimée: respecter le droit des peuples à l'autodétermination (Poutine)
    La Crimée signe un accord d'entrée dans la Fédération de Russie (Poutine)
    La Crimée et Sébastopol font partie de la Russie (Kremlin)
    Tags:
    Crimée. Retour à la Patrie (documentaire), Andreï Kondrachov, Viktor Ianoukovitch, Vladimir Poutine, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik