Ecoutez Radio Sputnik
    La hryvnia ukrainienne

    Dette: l'Ukraine au niveau du Zimbabwe et de l'Erythrée

    © Fotolia / vimart
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    0 107
    S'abonner

    La dette publique de l'Ukraine va passer à 94% du PIB en 2015 selon les prévisions du FMI, écrit vendredi 13 mars le quotidien RBC Daily. Elle figurera ainsi au même rang que des pays comme le Zimbabwe, le Liban ou encore la Jamaïque.

    Une habitante de Debaltsevo
    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    La dette publique de l'Ukraine (dettes du gouvernement et dettes des entreprises publiques garanties par l'État) augmentera jusqu'à 94% PIB d'ici la fin de l'année, contre 73% du PIB fin 2014, comme en témoigne le rapport de 70 pages du FMI préparé avant un nouveau programme de prêt pour l'Ukraine. Avec un tel niveau de dette publique, l'Ukraine fera partie des pays émergents les plus endettés, se retrouvant seulement devant le Liban, la Jamaïque et les pays d'Afrique les plus pauvres.

    Le pronostic du FMI sur la dette ukrainienne a baissé de manière significative par rapport aux estimations de l'an dernier. En avril 2014, quand a été approuvé le premier programme de prêt pour 17 milliards de dollars, le Fonds estimait que le pic de la dette publique s'élèverait à 63,6% du PIB en 2014; en août ce pronostic était déjà revu à la hausse jusqu'à 73,4%.

    Chornukhyne, Ukraine, le 2 mars 2015
    © AP Photo / Vadim Ghirda

    Le scénario de base du FMI prévoit une diminution de la dette publique ukrainienne jusqu'à 71% du PIB d'ici 2020, c'est-à-dire au niveau de 2014. Mais la trajectoire prévisionnelle de baisse de la dette publique ukrainienne est sujette à de sérieux risques (les chocs économique et monétaire, une hausse imprévue d'obligations conditionnelles du secteur bancaire), avertit le FMI. Dans divers scénarios de stress, le coefficient dette/PIB pourrait atteindre 100 à 200% dans les années à venir.

    En particulier, selon un scénario de profonde récession d'ici 2017, la dette augmenterait jusqu'à 119% du PIB et dans des conditions extrêmes (combinaison de chocs pour la croissance économique, des taux d'intérêts, du budget et du cours de la hryvnia) la dette publique pourrait dépasser 200% du PIB en 2017. C'est même plus que la Grèce, pays le plus problématique de la zone euro, dont la dette publique avait atteint 175% du PIB à son pic.

    Les paramètres de stabilité de la dette fixés par le nouveau programme du FMI dépendent essentiellement de la restructuration de la dette de change actuelle de l'Ukraine auprès des créanciers privés. Les autorités ukrainiennes ont déjà annoncé qu'elles organiseraient des consultations avec les détenteurs des obligations européennes pour économiser 15 milliards de dollars de remboursements en 2015-2018. La restructuration prévue des obligations européennes conserve un élément d'incertitude très conséquent — essentiellement à cause de l'appartenance d'obligations européennes de l'Ukraine à la Russie à hauteur de 3 milliards de dollars.

    Lire aussi:

    Lagarde: le FMI octroie à l’Ukraine un prêt de 17,5 mds USD
    Le FMI pourrait suspendre son programme d'aide à l'Ukraine
    Economie ukrainienne avant et après Maïdan
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Tags:
    dette, pauvreté, économie, Fonds monétaire international (FMI), Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik