Ecoutez Radio Sputnik
    Un dollar US

    18.000 milliards de dollars: la dette des USA atteint des sommets

    © Sputnik . Vladimir Sergeyev
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    26626
    S'abonner

    La dette publique des USA a atteint sa limite légale, a annoncé le secrétaire au Trésor américain Jack Lew devant le Congrès, écrit jeudi le quotidien Novye Izvestia.

    La dette américaine s'élève aujourd'hui à presque 18.300 milliards de dollars, soit 110% du PIB national. Le plafond avait été suspendu en février 2014 et l'administration d'Obama avait reçu l'autorisation des républicains pour emprunter jusqu'au 16 mars 2015.

    Aujourd'hui la limite est de nouveau en vigueur, au niveau du montant réel de la dette publique. A partir de maintenant et jusqu'à l'approbation de nouveaux emprunts par le Congrès, le Trésor américain devra prendre des mesures extraordinaires pour honorer les obligations du gouvernement. Cette situation se superpose à l'examen du budget pour l'année fiscale 2016, au sujet duquel républicains et démocrates sont également intransigeants. Les deux partis ne s'entendent pas sur les fondements de la politique budgétaire, y compris le séquestre, les dépenses pour la défense et le déficit budgétaire.

    La situation à Chakhtersk (region de Donetsk)
    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    Jack Lew insiste sur l'augmentation immédiate du plafond de la dette publique américaine. Selon lui, cette mesure n'entraînera pas de dépenses supplémentaires mais permettra au gouvernement de financer les dépenses déjà approuvées par le Congrès.

    Le plafond de la dette publique est une notion qui n'existe qu'aux USA. Le Congrès a défini pour la première fois une limite de la dette en 1917 et n'a cessé de l'augmenter depuis. La dette publique a atteint 10.000 milliards de dollars en 2008, quand la récession avait provoqué une forte diminution des impôts récoltés, et que le gouvernement dépensait d'importantes sommes d'argent pour les programmes sociaux et la lutte contre le chômage.

    Depuis l'arrivée de Barack Obama à la Maison blanche, la dette publique a augmenté de 70%. Il avait pourtant personnellement critiqué son prédécesseur, George W. Bush, pour la hausse de la dette publique de 4.000 milliards de dollars.

    La dette publique des USA est l'argent dû par le gouvernement fédéral à ses créanciers. Elle s'élève aujourd'hui à 57.000 dollars par habitant. Cet indice est de 1.645 dollars en Russie. Selon le professeur Laurence Kotlikoff de l'université de Boston, de nombreux électeurs américains ignorent les obligations de dette du pays et les risques d'une restructuration de la dette publique. "Notre population est dans une situation financière pire que la Grèce", estime l'expert.

    Lire aussi:

    Obama, débiteur insolvable
    La dégringolade des Etats-Unis (expert)
    Tags:
    dette, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik