Ecoutez Radio Sputnik
    Igor Kolomoїski

    Ukraine: Dniepropetrovsk demande la décentralisation

    © REUTERS/ Valentyn Ogirenko/Files
    Lu dans la presse
    URL courte
    Kommersant
    0 319

    La confrontation entre le président ukrainien Piotr Porochenko et le gouverneur de Dniepropetrovsk, Igor Kolomoïski, dégénère en conflit sur la future structure du pays, écrit mercredi le quotidien Kommersant.

    Piotr Potochenko et combattants de la garde nationale (archives)
    Service de presse du président ukrainien
    En réaction aux tentatives de porter atteinte à ses intérêts dans le commerce pétrolier, Kolomoïski a exigé d'accorder à sa région une indépendance économique. Kiev espère que l'affaire n'ira pas jusqu'au renvoi du gouverneur.

    La lutte autour des fleurons de l'industrie pétrolière de l'Ukraine — les compagnies publiques Ukrtransnafta et Ukrnafta — qui fait rage entre Porochenko et Kolomoïski devient de plus en plus politique. L'ultimatum fixé hier par le ministre de l'Intérieur Arsen Avakov a expiré hier — il avait exigé des services de sécurité armés d'Ukrnafta, barricadée dans le bâtiment du siège sur ordre de Kolomoïski, d'ouvrir l'accès au bâtiment.

    Tout en poursuivant le combat pour le contrôle d'Ukrnafta à Kiev, Kolomoïski a ouvert un second front dans la guerre contre le président, à Dniepropetrovsk. Pour réagir aux accusations de Kiev selon lesquelles il essaierait d'établir un pouvoir illégitime en Ukraine en se plaçant au-dessus des lois, Kolomoïski a accusé le dirigeant ukrainien de trahir les valeurs européennes pour lesquelles le président Viktor Ianoukovitch avait été renversé il y a un an.

    De retour de Suisse début 2014 et nommé gouverneur de la région de Dniepropetrovsk, Kolomoïski s'était d'abord positionné comme un partisan de l'unité du pays et "combattant impitoyable contre le séparatisme". La rhétorique patriotique et le financement des bataillons volontaires, qui se sont particulièrement distingués dans le conflit contre les insurgés des républiques de Donetsk (DNR) et de Lougansk (LNR), lui ont valu ces derniers mois la réputation de protecteur de l'est de l'Ukraine contre "l'offensive du monde russe".

    Cependant, à la surprise générale, il a récemment appelé à reconnaître les leaders des DNR et LNR. Dniepropetrovsk commence même à évoquer les promesses de décentralisation non tenues par Kiev, qui font écho aux déclarations de Lougansk et de Donetsk. A son tour, rapporte RIA Novosti, le leader de la DNR Alexandre Zakhartchenko a suggéré au gouvernement de créer une République de Dniepropetrovsk de Kolomoïski, étant donné que de facto qu'il est depuis longtemps le patron de cette région.

    Les avis des experts et des politiciens ukrainiens divergent quant à savoir jusqu'où pourrait aller le conflit entre Porochenko et Kolomoïski et quelles en seraient les conséquences. D'après Alexeï Poltorakov de l'Institut de politique ukrainienne, le conflit entre le président et l'oligarque est parti pour durer.

    Lire aussi:

    Où va l'argent des oligarques ukrainiens?
    Intégrer le Donbass à la Russie? Moscou dément
    Avant Pâques, Porochenko appelle à la paix et... à se mobiliser pour le retour du Donbass
    Tags:
    Piotr Porochenko, Igor Kolomoïski, Dniepropetrovsk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik