Ecoutez Radio Sputnik
    Billet de 5.000 roubles

    Les analystes occidentaux prédisent une reprise de l'économie russe

    © Sputnik . Alexander Demianchuk
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Situation économique en Russie (61)
    0 642
    S'abonner

    Après que le rouble a atteint sa valeur maximale en 2015 avec la hausse des cours pétroliers, les analystes ont constaté que l'économie russe avançait vers la croissance.

    Rouble
    © Sputnik . Alexei Belikov
    Benoît Anne, responsable de la stratégie sur les marchés émergents à la Société Générale, a notamment déclaré que le rouble regagnait du terrain sur le dollar et l'euro. Pierre Andurand, PDG d'Andurand Capital, s'attend pour sa part à ce que l'augmentation du prix du baril se poursuive.

    Si ce scénario se réalisait, la Russie tirerait encore plus d'avantages. Le rouble a donc encore tout devant lui. Fin janvier, quand on commençait à revoir la notation de la Russie à la baisse, la Société Générale affirmait que les entreprises étrangères s'intéresseraient au marché russe. Benoît Anne l'expliquait par l'occasion pour les investisseurs d'acheter les actifs nationaux bon marché avant leur forte augmentation. Selon les experts, le dollar faible et la stabilisation de l'or noir sont devenus les principales locomotives de croissance du marché boursier russe. Alors que les investisseurs se sont concentrés sur la situation autour des rebelles yéménites. La région attire également l'attention car les monarchies du Golfe disposent d'un immense potentiel de ressources, et l'Arabie saoudite fait partie des trois plus grands producteurs pétroliers mondiaux.

    "Le rouble se renforcera progressivement à cause des événements au Yémen. Je pense qu'il atteindra la barre de 54-55 roubles pour un dollar, mais ne restera pas longtemps à ce niveau", estime Nikita Maslennikov de l'Institut du développement contemporain. Une chose est sûre: les fluctuations du rouble par rapport aux devises internationales se maintiendront tant qu'il n'y aura pas d'éclaircissements dans le conflit au Moyen-Orient.

    On ignore également quand et dans quelle mesure la Réserve fédérale américaine, qui prédomine également sur le marché par ses déclarations, augmentera ses taux. Tout cela, en cas de montée du cours pétrolier, se traduirait pour la Russie par l'augmentation des recettes de change — le rouble obtiendrait un facteur de soutien significatif. Mais pour combien de temps?

     

    Dossier:
    Situation économique en Russie (61)

    Lire aussi:

    Russie: Medvedev appelle à la consolidation face à la crise
    La fin de l’Euro et les opportunités pour la Russie
    Europe/Russie: prévisions économiques pour 2015-2016
    Tags:
    rouble, euro, dollar US, Réserve fédérale américaine (Fed), Société Générale, Nikita Maslennikov, Benoît Anne, Yémen, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik