Ecoutez Radio Sputnik
    Le président ukrainien Petro Porochenko, le président du Conseil européen Donald Tusk et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker

    Une zone de libre-échange UE-Ukraine dès 2016

    © REUTERS/ Gleb Garanich
    Lu dans la presse
    URL courte
    Novye Izvestia
    0 745

    Kiev est satisfait des résultats du sommet UE-Ukraine d'hier: en plus du soutien que lui ont montré ses partenaires européens, la zone de libre-échange avec l'Union européenne entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2016 et il n'y aura plus aucun report de cet accord, écrit mardi 28 avril le quotidien Novye Izvestia.

    A l'issue des pourparlers, les parties ont adopté une déclaration commune soulignant la position inchangée de l'UE vis-à-vis des sanctions contre la Russie.

    L'entretien entre le président ukrainien Petro Porochenko, le président du Conseil européen Donald Tusk et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a commencé hier à midi. Ils ont ensuite été rejoints par le commissaire européen à la politique de bon voisinage et aux négociations sur l'élargissement, Johannes Hahn. La mise en œuvre des accords de Minsk, les réformes en Ukraine, l'éventualité d'une aide macrofinancière de l'UE et la préparation du sommet du Partenariat oriental à Riga les 21 et 22 mai figuraient à l'ordre du jour des entretiens dans la capitale ukrainienne. De plus, les participants se sont penchés sur la mise en œuvre de l'accord d'association UE-Ukraine. La possibilité d'envoyer des casques bleus dans le Donbass a également été évoquée — mais pour une mission civile d'évaluation, et non militaire.

    Au cours de la réunion plénière, Porochenko a promis que Kiev s'engageait à remplir les conditions pour déposer une requête d'adhésion à l'UE sous cinq ans. Pour sa part, Juncker a déclaré que Bruxelles n'avait aucun doute quant à l'appartenance de l'Ukraine à la famille européenne, même si elle n'en était pas encore membre. Le président de la Commission européenne a toutefois noté la complexité de la voie d'intégration européenne en indiquant que pour y parvenir, de sérieuses réformes étaient nécessaires. Et d'ajouter que leur réalisation était un processus difficile et douloureux, notamment dans le contexte d'un conflit armé.

    Dans la déclaration finale, les participants ont appelé les acteurs de la guerre à respecter les accords de Minsk, notamment concernant la libération des prisonniers.

    La Conférence internationale des donateurs se tiendra aujourd'hui au complexe sportif Olimpiïski. Il était prévu, dans son cadre, de recueillir 15 milliards de dollars pour relancer l'économie ukrainienne. Mais le ministère ukrainien des Affaires étrangères a expliqué qu'après la décision de l'UE et du FMI d'accorder un financement à l'Ukraine, la conférence avait changé de format. Désormais, l'Ukraine y présentera son progrès dans les régions, et les partenaires internationaux évoqueront la possibilité d'accorder une aide à ce pays.

    Lire aussi:

    Accord d'association Ukraine-UE: moins de 3% des engagements remplis par Kiev
    Les Ukrainiens craignent la Russie et se méfient de l'UE
    Crise ukrainienne : l'UE lie les sanctions à l’application des accords de Minsk
    Association Ukraine-UE: le président polonais ratifie l'accord
    Tags:
    zone de libre-échange, Union européenne (UE), Jean-Claude Juncker, Piotr Porochenko, Donald Tusk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik