Ecoutez Radio Sputnik
    Parade de la Victoire, Moscou. Archive photo

    Défilé de la Victoire à Moscou: l'aviation en pleine préparation

    © Sputnik . Alexander Vilf
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)
    0 232
    S'abonner

    En raison d'un nombre record d'avions participant au défilé de la Victoire du 9 mai, la portion de vol en ligne droite a été réduite pour les équipages.

    Si le groupe aérien se réunissait jusque-là à 90 km de Moscou, cette année les avions formeront leur ligne droite uniquement au niveau de la station de métro Retchnoï vokzal, au nord de Moscou. Seulement quelques secondes seront donc laissées aux pilotes pour corriger les erreurs ou les imperfections.

    Les participants au défilé aérien ont survolé Moscou pour la première fois mardi 5 mai. Les observateurs ont constaté qu'une partie des groupes aériens ne se suivait pas en ligne droite, mais volait en formation décalée. Et pour cause: en 2015 la parcelle droite de vol a été réduite pour la première fois et il s'est avéré bien plus difficile de se ranger en ligne.

    "Il n'y a encore jamais eu autant d'avions. Et s'il fallait les ranger, comme avant, en longue ligne, ce serait gênant pour les pilotes. Du point de vue de la formation, le dispositif actuel est optimal. Même si cela demande une meilleure vigilance des équipages", souligne le général Alexandre Khartchevski, chef du Centre d'application de combat et de reconversion du personnel de l'armée de l'air russe Tchkalov.

    L'ex-commandant du groupe de voltige Striji (Martinets) Valeri Morozov, qui a volé au cours de plusieurs défilés au-dessus de la place Rouge, explique que la nouvelle formation demande une concentration plus élevée des pilotes et des services au sol.

    "C'est difficile aussi bien pour les contrôleurs au sol que pour les pilotes. C'est plus facile quand la parcelle est longue, cela permet de corriger toutes les imperfections et les erreurs de sortie. Alors qu'il faut réagir et prendre des décisions très rapidement pour conserver sa distance quand la parcelle est courte", déclare Valeri Morozov.

    Selon ce dernier, la parcelle "opérationnelle" a été raccourcie en raison d'un grand nombre d'avions qui décollent de différents aérodromes et s'approchent de Moscou depuis différentes directions. Le pilote explique que les groupes d'avions passent avec un intervalle de 20 secondes, sachant que pour ne pas tomber dans le sillage du groupe précédent ils disposent d'une marge de seulement 50 mètres de hauteur.

    Plus de 150 avions et hélicoptères de 21 classes, dont les derniers en date, participent à la partie aérienne du défilé de la Victoire. Les avions Su-35 et Su-30, les hélicoptères Mi-35M et Ansat-U y participeront pour la première fois. La place Rouge sera traditionnellement survolée par les bombardiers stratégiques Tu-160, Tu-95 et Tu-22M3, les ravitailleurs Il-78, les avions de transport Il-76 et An-124 Rouslan, les chasseurs Su-27 et MiG-29SMT, les intercepteurs MiG-31, les bombardiers tactiques Su-34 et Su-24M, les avions d'attaque Su-25SM, les avions d'entraînement et de combat Iak-130, ainsi que les hélicoptères de transport Ka-52 Alligator, les Mi-28N Chasseur nocturne, Mi-26 et Mi-8AMTCh.

    Dossier:
    70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)
    Tags:
    70e anniversaire de la Victoire, Mi-28N Chasseur de nuit, Ka-52 Alligator, Iak-130, Su-24, Su-34, MiG-31, MiG-29, Su-27, Il-76, Tu-95, Tu-160, Ansat-U, Mi-35M, Su-30, Su-35, Dêfilé de la Victoire 2015, Striji (Martinets), Valeri Morozov, Alexandre Khartchevski, Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik