Lu dans la presse
URL courte
Par
0 811
S'abonner

Bakou ne signera aucun document lors du sommet du Partenariat oriental à Riga, écrit jeudi 21 mai le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

La position de l'Azerbaïdjan reste inchangée: en renonçant à cet accord d'association Bakou insiste sur un format individuel de relations avec l'UE. En raison de cette position et des processus se déroulant dans certains pays du Partenariat oriental, l'Union a dû changer son approche de la coopération avec les membres de ce programme.

"Nous cherchons à établir avec l'UE une nouvelle coopération plus large. A l'instar de la coopération dans le secteur énergétique. Mais aucune proposition concrète n'a encore été faite en ce sens", a déclaré Mahmoud Mamedgouliev, vice-ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, lors du 3e Forum mondial pour le dialogue interculturel qui vient de s'achever à Bakou.

Dans le même temps, selon le politologue Ilgar Velizade, l'Azerbaïdjan souhaite maintenir un équilibre dans les relations avec l'UE et la Russie. C'est probablement pourquoi, après le sommet de Vilnius, Bakou a commencé d'insister sur un format individuel de relations avec l'UE. L'expert affirme que l'unique sujet sensible dans la coopération avec l'Union européenne est la réalisation du projet du gazoduc transcaspien — continuation logique du gazoduc transatlantique qui servira à acheminer le gaz en Europe depuis de nouvelles sources. Mais sur ce point également Bakou adopte une position rationnelle, en parvenant à transférer ce problème au format du "quintet caspiens" (les pays qui bordent la mer Caspienne). "Cela permettra à tous les pays caspiens de s'exprimer et d'arriver à un dénominateur commun en tenant compte des intérêts de la Russie à ce sujet", estime le politologue.

L'UE, qui accorde une grande importance à la coopération énergétique avec l'Azerbaïdjan, s'est montrée compréhensive à l'égard de la position de Bakou vis-à-vis du programme Partenariat oriental, comme l'a annoncé un haut fonctionnaire européen. Ce dernier a grandement apprécié la participation de Bakou à la construction du Corridor gazier sud, qui permettra d'acheminer le gaz azerbaïdjanais en Europe.

Rappelons que le président azerbaïdjanais Ilham Aliev avait confirmé sa participation au sommet mais qu'hier, sa visite avait été annulée.

Lire aussi:

Azerbaïdjan: pas de signature de l'accord d'association avec l'UE (parlement)
UE: pas de levée des visas pour l'Ukraine et la Géorgie au sommet de Riga
Kiev irrité par la frilosité de l'UE
Pour la Moldavie, l'horizon européen se bouche
Tags:
gaz, Partenariat oriental, Union européenne (UE), Azerbaïdjan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook