Lu dans la presse
URL courte
Par
2624
S'abonner

L'ex-président géorgien Mikhaïl Saakachvili a été nommé au poste de gouverneur de la région d'Odessa en Ukraine: cela pourrait être sa dernière grande bataille politique, selon le journaliste irlandais Bryan MacDonald dont les propos sont rapportés lundi par RT.

Ce dernier compare l'arrivée de Saakachvili au pouvoir à Odessa à la bataille de Waterloo — la dernière grande bataille du puissant empereur Napoléon, quand il s'efforçait en vain de reprendre le pouvoir en France.

La décision du président ukrainien de nommer l'ex-président géorgien Mikhaïl Saakachvili gouverneur de la région d'Odessa, alors que ce dernier fait l'objet de poursuites pénales dans son propre pays, est la plus étrange démarche politique de Piotr Porochenko depuis le début de sa présidence, estime Bryan MacDonald.

Toutefois, en y regardant de plus près, cette nomination n'est pas si inattendue. Porochenko voulait faire d'une pierre deux coups. Premièrement, il se débarrasse du politicien géorgien à Kiev, où les Américains voulaient probablement le voir — mais cela ne convenait pas au chef de l'État. De plus, l'ancien gouverneur de la région d'Odessa Igor Palitsa était un proche de l'oligarque Igor Kolomoïski, tombé en disgrâce après un conflit avec le président. C'est pourquoi il avait décidé de le remplacer.

Saakachvili est accusé en Géorgie d'avoir dispersé les manifestations d'opposition, saisi la chaîne Imedi et d'avoir illégalement confisqué la propriété de l'homme d'affaires Badri Patarkatsichvili. De plus, il est soupçonné d'avoir dépensé 450 000 dollars du budget national dans des opérations de chirurgie esthétique pour lui et sa famille.

Jusqu'à l'an dernier, Saakachvili se cachait aux USA avec le soutien du sénateur républicain radical John McCain. Après le coup d'État en Ukraine, l'ex-président géorgien s'est rendu à Kiev où on lui a proposé le poste de conseiller du président pour attirer les investissements dans l'économie.

Il l'a vu comme une opportunité de revenir dans la grande politique. "Saakachvili s'assimile probablement à Napoléon", écrit Bryan MacDonald. Cependant, il note que l'ancien président a transformé la Géorgie en pays à l'économie détruite et un taux de chômage de 16%. Le chaos économique règne déjà à Odessa. Saakachvili aura-t-il sa bataille de Waterloo dans la province ukrainienne? "Du moins, c'est l'avis des investisseurs compétents", conclut Bryan MacDonald.

Lire aussi:

Saakachvili naturalisé ukrainien est nommé gouverneur d'Odessa
Les spécialistes étrangers fuient le gouvernement ukrainien
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
Tags:
Bryan MacDonald, Mikhaïl Saakachvili, Ukraine, Odessa
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook