Lu dans la presse
URL courte
Par
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0 322
S'abonner

Perspectives d'assouplissement des sanctions de l'UE et la coopération gazière russo-slovaque

Le premier ministre slovaque Robert Fico s'est rendu mardi à Moscou: après s'être entretenu avec son homologue russe Dmitri Medvedev, son vice-premier ministre et ministre slovaque des Affaires étrangères Miroslav Lajcak a accordé une interview à Kommersant pour évoquer les perspectives d'assouplissement des sanctions de l'UE et la coopération gazière russo-slovaque.

Le premier ministre Robert Fico a déclaré dans une conférence de presse que l'avenir des sanctions contre la Russie dépendrait de la mise en œuvre des accords de Minsk. Si le statu quo est maintenu, c'est-à-dire si avant le sommet la situation ne s'améliorait pas, mais ne se détériorait pas non plus, la Slovaquie serait-elle favorable à l'assouplissement des sanctions?

Ce que le premier ministre a dit reflète la position officielle de l'Union européenne: les perspectives des sanctions dépendront de la mise en œuvre des accords de Minsk.

Sont-ils suffisamment remplis aujourd'hui pour assouplir les sanctions?

Les accords de Minsk ne sont pas encore remplis. Selon une déclaration officielle de la mission d'observation de l'OSCE, comme l'a annoncé la semaine dernière la représentante spéciale de l'organisation Heidi Tagliavini, les conditions des accords de Minsk ne sont pas encore remplies et sont mises en œuvre très lentement. Alors que nous voudrions une mise en œuvre rapide et totale des accords.

Y a-t-il une sorte de ligne rouge après laquelle vous écarteriez la possibilité d'assouplir les sanctions?

Je ne veux pas penser comme ça — je voudrais me concentrer sur l'accomplissement des accords de Minsk.

En ce qui concerne les perspectives de connexion d'Eastring à Turkish Stream, parle-t-on déjà de dates ou de conditions financières?

La carte énergétique de l'Europe est redessinée actuellement, et la Slovaquie joue un rôle crucial dans ce processus: nous sommes un pays de transit important et il est fondamental pour nous de jouer un rôle significatif dans ce processus pour ne pas perdre cette position. Comme vous le savez, les pourparlers se poursuivent.

Dmitri Medvedev a dit qu'il attendait des propositions de la partie slovaque.

Durant sa visite le premier ministre Fico a informé nos partenaires de notre soutien d'Eastring, et nous poursuivrons les négociations.

Y a-t-il des détails ou des exigences que vous n'êtes pas encore prêts à présenter?

Nous travaillons là-dessus avec les autres États. La semaine dernière, j'ai signé avec mes homologues de Bulgarie, de Hongrie et de Roumanie un mémorandum politique sur le soutien de ce projet, et actuellement nos experts travaillent sur la présentation des détails, y compris financiers.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

L'UE divisée sur les sanctions antirusses
Rapport: l'UE ferait une grande erreur en intégrant l'Ukraine
Sans précédent: la France recense plus de 13.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
Tags:
sanctions, Miroslav Lajcak, Robert Fico, Russie, Slovaquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook