Ecoutez Radio Sputnik
    Valentin Nalivaïtchenko

    Bientôt des législatives anticipées en Ukraine?

    © Sputnik . Mikhail Markiv
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    4132
    S'abonner

    Le parlement ukrainien va étudier le renvoi du chef du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) Valentin Nalivaïtchenko à la demande du président ukrainien Piotr Porochenko, écrit mercredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

    Le scandale entre le SBU et le parquet, qui a éclaté après l'incendie dans un dépôt pétrolier près de Kiev, a conduit à des révélations scandaleuses et des conflits politiques. Les députés exigent désormais du président de remplacer le chef du SBU, mais aussi le procureur général et plusieurs ministres.

    L'incendie du dépôt pétrolier BRSM-Nafta s'est déclaré le 8 juin et les pompiers ont cherché à maîtriser le feu pendant plusieurs jours. Au même moment, dans les bureaux de Kiev, on chuchotait que ce site appartenait à Edouard Stavitski, ministre de l'Énergie à l'époque de Viktor Ianoukovitch.

    Ce dépôt pétrolier était apparu dans plusieurs affaires pénales, mais à l'automne toutes les accusations s'étaient tues et l'enquête s'était enlisée dans les détails.

    Pendant une réunion le 12 juin, Valentin Nalivaïtchenko a expliqué pourquoi cela s'était produit sous le nouveau gouvernement: selon lui, en automne 2014, l'un des procureurs adjoints est devenu copropriétaire de ce dépôt pétrolier. Nalivaïtchenko insinue ainsi que l'équipe arrivée au pouvoir après le Maïdan a pris en charge cette grande enquête pour prendre le contrôle des actifs possédés par l'entourage de Viktor Ianoukovitch. Le chef du SBU a annoncé ce jour-là à la télévision qu'il existait une corruption dans les hauts rangs du pouvoir, mais sans citer de noms.

    Selon les experts, la nouvelle répartition des forces politiques se dessine actuellement. Restant l'homme politique le plus populaire, Porochenko pourrait perdre le parti sous sa forme actuelle. Alors que le premier ministre Arseni Iatseniouk, dont la popularité fait partie des plus basses, pourrait renforcer ses positions en faisant équipe avec celui qui n'a pas été apprécié à sa juste valeur par le président. Il a été annoncé hier qu'Arseni Iatseniouk était prêt à inviter Nalivaïtchenko dans son gouvernement en tant que vice-premier ministre.

    La restructuration des forces se déroulera sur fond d'enquêtes anticorruption et de nouvelles révélations, ce qui pourrait détruire la coalition actuelle et même conduire à des législatives anticipées. 

    Lire aussi:

    Incendie d’un dépôt pétrolier en Ukraine: la Russie propose son aide
    Tags:
    corruption, Service de sécurité d'Ukraine (SBU), Valentin Nalivaïtchenko, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik