Lu dans la presse
URL courte
Par
1013
S'abonner

MasterCard teste un nouveau moyen d'identification des acheteurs qui scanne leur visage.

Apple iPad
© Sputnik . Vitaliy Belousov
MasterCard lancera des essais d'un nouveau système d'identification lors du paiement par carte — à l'aide d'un selfie, qui devra être pris à la fin du paiement. On prévoit que la nouvelle méthode réduira la fraude sur les paiements par carte et, en plus, plaira aux clients, s'inscrivant dans la tendance mondiale. La deuxième option d'authentification sera l'utilisation des empreintes digitales.

Au cours des prochains mois, MasterCard commencera à tester de nouveaux moyens d'identification du client lors de l'utilisation de ses cartes — le selfie et les empreintes digitales. Ceci a été annoncé par Ajay Bhalla, responsable des questions de sécurité à MasterCard, dans une interview à la CNN. Selon lui, les méthodes innovantes visant à réduire la fraude sur les paiements par carte, surtout sur Internet, sont particulièrement nécessaires, car les méthodes existantes sont de moins en moins efficaces. Actuellement, on considère comme le moyen le plus efficace le système SecuriCode, qui demande au client de confirmer son achat en lui envoyant par SMS un mot de passe à quatre chiffres. Cependant, le mot de passe peut être perdu, par exemple, avec le portable, ou bien volé ou intercepté. Le nouveau système évite tous ces inconvénients.

Selon MasterCard, le nouveau système d'authentification fonctionnera sur la base d'une application spéciale pour appareils mobiles. Après avoir fait son achat, le client se verra demander, au choix, soit de prendre un selfie, soit d'autoriser un scan de son doigt. Seulement après, la transaction sera finalisée.

Selon M.Bhalla, l'entreprise a déjà conclu des accords avec tous les principaux fabricants d'appareils mobiles — d'Apple à BlackBerry — et mène actuellement des négociations avec deux grandes banques américaines sur les conditions des essais du nouveau système. Les noms des banques ne sont pas divulgués, mais on sait que durant la première étape des tests, le groupe de clients qui sera invité à utiliser le nouveau système d'authentification ne dépassera pas 500 personnes.

MasterCard semble convaincu que le succès du système innovant parmi les propriétaires des cartes est garanti.

"La nouvelle génération adore les selfies… Je crois qu'ils trouveront ça très cool. Ils commenceront à l'utiliser avec plaisir", dit M.Bhalla. Certes, utiliser les empreintes digitales n'est pas si cool, mais l'entreprise évoque l'expérience de l'application Apple Pay, dont l'utilisation et la popularité témoignent, au moins, du fait que les clients sont prêts à fournir leurs données biométriques pour effectuer des achats et pour les rendre plus sécurisés.

Il reste, bien sûr, des questions liées au stockage et au transfert des données personnelles. Certains experts de la cybersécurité et de la protection des données personnelles expriment une certaine inquiétude, car les données seront stockées sur les serveurs de MasterCard, même si ceux-ci sont parfaitement protégés. Néanmoins, le niveau de confiance envers l'entreprise est très élevé. "Au final, ils ne stockeront pas vos photos, mais un certain algorithme. Et je crois qu'ils ont toutes les possibilités pour assurer une protection adéquate", dit Phillip Dunkelberger, le chef de la société Nok Nok Labs, qui s'occupe du développement des logiciels d'authentification.

D'ailleurs, selon M. Bhalla, MasterCard ne s'arrête pas aux selfies et aux empreintes digitales. Les expériences sont également menées dans le domaine de l'utilisation des logiciels de reconnaissance vocale et même de la fréquence cardiaque. A terme, les paiements pourront s'effectuer non seulement à l'aide d'un téléphone portable, mais également à partir des bracelets sportifs "intelligents".

Lire aussi:

UE: les selfies devant les monuments historiques bientôt interdits?
La selfie-diplomatie de Modi
Inde: grande campagne de selfies "mère-fille" pour lutter contre les discriminations
Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
Tags:
paiement, selfie, MasterCard, Ajay Bhalla
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook