Lu dans la presse
URL courte
Affaire Anders Breivik (52)
262150
S'abonner

L'un des plus grands assassins de notre époque vient d'être admis dans l'une des meilleures universités d'Europe et du monde, écrit mardi le média en ligne Anews.

Anders Breivik, qui avait tué de sang-froid 77 personnes à Oslo et dans le camp de jeunesse de l'île d'Utoeya le 22 juillet 2011, terroriste d'extrême-droite haïssant les musulmans, étudiera les sciences politiques depuis sa cellule — fondements de la démocratie, des droits de l'homme et principes de respect des minorités — à l'université d'Oslo. Parmi les étudiants, on retrouve certains survivants d'Utoeya, ainsi que beaucoup de ceux qui y ont perdu leurs amis ou leurs proches.

Un tel traitement de faveur pour l'un des plus dangereux criminels du monde est choquant aussi bien en Russie qu'en Europe. Les systèmes pénitentiaires de la plupart des pays visent à sanctionner, mais la Norvège s'efforce de réhabiliter ceux qui ont fait un faux pas dans la vie pour qu'ils reviennent nouveaux au sein de la société.

Par exemple, les tribunaux norvégiens ne condamnent pas à la perpétuité même les criminels les plus impitoyables comme Breivik. Il a été condamné à 21 ans de prison avec le droit de prolongation de peine. On dit qu'il restera probablement en prison jusqu'à la fin de ses jours, mais peut-on vraiment considérer sa peine comme sévère? Il suffit de voir son quotidien en prison.

En fait, le système pénitentiaire libéral de la Norvège fonctionne: seulement 20% des criminels récidivent, alors que ce taux est respectivement de 40 et 60% en Russie et aux USA. Mais c'est la première fois que le pays est confronté à un criminel comme Breivik.

Ce dernier est détenu à proximité d'Oslo, où se trouvent deux prisons: Ila et Skie. Il est fréquemment transporté d'une prison à l'autre, pour laisser du repos aux gardiens éprouvant un "stress important" à cause de la proximité contrainte avec le terroriste, qui présente une capacité importante à "manipuler".

La prison de Breivik
La prison de Breivik

Ila est le principal lieu de détention du tueur norvégien. La prison se trouve dans une banlieue verte idyllique à une demi-heure de la capitale. Breivik séjourne dans une aile entièrement réservée avec trois chambres, dont une salle de sport. Il peut se promener seul dans une cour de 20x20 mètres, pour l'instant sans avoir le droit aux visites ni de communiquer avec d'autres détenus. Il faut dire qu'ici sont enfermés les 124 pires criminels du pays, des violeurs aux tueurs.

Breivik est également le criminel le plus coûteux de Norvège: son incarcération à Ila coûte 1,4 million de dollars, soit quatre fois les sommes dépensées pour un détenu normal.

Skien est un établissement pénitentiaire sur l'île de Bastoy à 75 km d'Oslo, qu'on appelle "prison de luxe". Il y est appliqué un régime des plus libéraux, et Breivik a déposé plusieurs requêtes pour y être transféré.

En 2013, cette prison a été visitée par un journaliste du Guardian, qui a écrit que le seul inconvénient était la restriction de la liberté, mais que dans l'ensemble on ne pouvait que rêver d'une telle vie.

Dossier:
Affaire Anders Breivik (52)

Lire aussi:

La prison de luxe d'Anders Breivik
Des dizaines de manifestants pro-Turcs défilent à Dijon en criant «Allahu Akbar» – vidéos
«Laissez-nous vivre»: une manifestation contre les règles du reconfinement dans les Pyrénées-Atlantiques - photo
L’archevêque de Toulouse estime qu’«on ne se moque pas impunément des religions» après l’attentat de Nice - vidéo
Tags:
prisonniers, prison, Ila, Anders Breivik, Norvège
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook