Lu dans la presse
URL courte
Par
2201
S'abonner

Le célèbre astrophysicien Stephen Hawking et l'homme d'affaires russe Iouri Milner s'allient pour chercher une forme de vie intelligente dans l'Univers, écrit vendredi le quotidien Novye Izvestia.

Lors d'une conférence de presse à Londres, ils ont annoncé vouloir relancer et faire passer au niveau supérieur le projet SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) démarré en 1959.

La nouvelle étape du projet SETI a été baptisée Breakthrough Listen (pour l'écoute à la recherche des signes de vie extraterrestre) par Hawking et Milner — physicien théoricien de formation. Ce projet sera financé à hauteur de 100 millions de dollars, échelonnés sur dix ans. Les deux physiciens sont persuadés que cet argent ne sera pas dépensé en vain. "Nous pensons que la vie est apparue sur la planète spontanément. C'est pourquoi il doit également exister une vie dans l'Univers infini", a déclaré Hawking pendant la conférence de presse.

C'est l'astronome Geoffrey Marcy de l'université de Berkeley qui sera responsable de la partie "intellectuelle" du projet. Avec ses collègues, il a découvert un nombre étonnant d'exoplanètes, ces objets cosmiques ressemblant à la Terre où une vie pourrait exister théoriquement. La plupart des astronomes estiment que la vie est possible dans divers recoins de l'Univers. Toutefois, il convient de préciser qu'il s'agit avant tout de la vie biologique, c'est-à-dire d'organismes vivants basiques, et non des êtres intelligents que Hawking cherche à découvrir.

Des accords ont déjà été signés pour la location des plus grands télescopes, notamment du Green Bank de 100 mètres aux USA et du Parkes de 60 mètres en Australie. Ils seront branchés sur des équipements informatiques et des serveurs spéciaux pour traiter les informations à très grande vitesse.

Les recherches seront menées dans diverses régions de l'Univers: dans la partie centrale de notre galaxie, la Voie lactée, et dans une centaine des galaxies les plus proches. Les études couvriront un million d'étoiles à proximité du Soleil. Deux signaux intéressent les chercheurs: radios et optiques, les seuls que le niveau technologique actuel permet aux astronomes de capter. Il est à noter que les scientifiques professionnels ne sont pas les seuls admis à participer au projet. Le SETI regroupe 9 millions de volontaires qui aideront à traiter les informations sur leurs ordinateurs.

Ce qui rassure surtout les enthousiastes et les professionnels est le règlement du problème principal du SETI — le financement. Le ralentissement du projet et l'absence de résultats s'expliquent avant tout par le manque de moyens, ne permettant de louer les télescopes que pendant 24-36 heures par an. Ce problème sera désormais résolu. Les télescopes passeront des milliers d'heures à chercher une intelligence dans l'Univers. Ainsi les astronomes recevront autant d'informations utiles en une journée qu'ils n'en recevaient auparavant en un an. 

Lire aussi:

Un milliardaire russe investit 100 M USD dans la recherche d'extraterrestres
La NASA annonce avoir trouvé une nouvelle Terre
L'intelligence artificielle menace-t-elle l'humanité?
Une vie extraterrestre serait présente sur une comète
Tags:
espace, extraterrestres, science, SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence), Stephen Hawking
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook