Lu dans la presse
URL courte
Par
16262
S'abonner

Le scandale avait éclaté dès l'arrivée du roi Salmane d'Arabie saoudite sur la côte méditerranéenne française, quand une plage publique avait été fermée pour lui: il a finalement écourté son séjour en France pour se rendre au Maroc, écrit mardi le quotidien Novye Izvestia.

Le communiqué de presse publié par son entourage souligne que ce départ n'a rien à voir avec le remous suscité par ses vacances sur la Côte d'Azur et qu'il comptait initialement partir au Maroc. Le roi Salmane est arrivé en France avec ses proches dans la villa de Vallauris, située entre Marseille et Antibes et connue pour avoir accueilli le mariage de la star hollywoodienne Rita Hayworth et du prince pakistanais Ali Khan. Le paisible repos du monarque saoudien a été interrompu par un grand scandale après la fermeture d'une plage publique à proximité de la villa royale. Les autorités locales avaient autorisé cet invité de marque à installer provisoirement un ascenseur permettant aux résidents de la villa de descendre plus vite vers la mer.

La fermeture de la plage aux simples vacanciers, justifiée par des notions de sécurité, a provoqué une vive critique mais pas tant vis-à-vis du monarque que des autorités françaises. L'indignation des Français, qui ont recueilli près de 150 000 signatures pour le départ du monarque, a été exacerbée également par l'exigence des Saoudiens de retirer une policière des équipes chargées d'assurer la sécurité de la ville.

Les Saoudiens sont sincèrement étonnés par la réaction du public français à l'arrivée du roi et les "broutilles" comme l'installation d'un ascenseur et la fermeture de la plage. Riyad souligne que les mesures et les activités entreprises à l'occasion de l'arrivée du roi ne sortent pas du cadre des mesures de sécurité prises en France et dans le monde entier en cas de venue des invités de haut rang.

Les plus déçus par le départ du roi sont les restaurateurs, les hôteliers et les commerçants de la Riviera, qui comptaient redresser leur bilan grâce au séjour du monarque. Les visites des prédécesseurs de Salmane avec un tel entourage donnaient toujours un coup de pouce à l'économie locale.

Lire aussi:

Facebook: JP Pernaut censuré, puis stigmatisé. Une semaine de buzz politique
Les vacances en France du roi d'Arabie saoudite continuent de faire des vagues
Le roi d'Arabie Saoudite attendu à Vallauris avec une suite d'un millier de personnes
Le roi d’Arabie saoudite privatise une plage française
Tags:
scandale, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Arabie Saoudite, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook