Lu dans la presse
URL courte
Par
0 34
S'abonner

L'Égypte inaugure aujourd'hui, en présence de plusieurs chefs d'État et de gouvernement, son nouveau canal de Suez, appelé à doubler la capacité de transit de l'un des principaux itinéraires commerciaux du monde et à tripler les recettes de l'État, écrit jeudi le quotidien Kommersant.

Cet événement est considéré comme le principal exploit du président Abdel Fattah al-Sissi, qui aspire à redonner au pays son rôle de principale puissance régionale. Cependant, le succès de l'Égypte postrévolutionnaire ne dépendra pas seulement de la hausse du commerce international, mais aussi de l'issue de la confrontation entre les autorités et les organisations terroristes, y compris l'État islamique (EI) ancré dans le Sinaï à proximité immédiate du canal de Suez.

Compte tenu de la situation turbulente dans le Sinaï à cause des islamistes radicaux, notamment l'EI, la sécurité de la cérémonie sera assurée par 10 000 policiers et militaires. Les services égyptiens avaient déjà rapporté début juillet une tentative déjouée d'attentat sur le canal.

Plusieurs dirigeants étrangers participeront à cette cérémonie, y compris le premier ministre russe Dmitri Medvedev. Les invités assisteront à un défilé militaire et à l'opéra Aida de Verdi, mis en scène à la demande des autorités égyptiennes après l'ouverture de la première voie du canal de Suez.

Le nouveau canal a été construit en collaboration avec des compagnies étrangères (USA, Belgique, Pays-Bas, Koweït) en un temps record — un an au lieu des trois prévus. Il a coûté à l'Égypte plus de 8 milliards de dollars, obtenus des investisseurs étrangers en seulement huit jours, rapporte le site officiel du canal. La nouvelle voie devrait doubler la capacité de passage de l'artère, s'élevant aujourd'hui à 49 navires par jour, et réduire le temps de passage de 18 à 11 heures. L'approfondissement de l'ancienne voie, ouverte en 1869, réalisé en parallèle avec la construction du nouveau canal, devrait désormais permettre aux pétroliers de plus grande taille de le franchir. Dorénavant, la circulation via le canal de Suez sera à double-sens.

Les autorités égyptiennes espèrent que l'augmentation de la capacité de passage de l'itinéraire maritime le plus court entre l'Asie et l'Europe, qui voit transiter entre 7 et 10% du commerce mondial, permettra d'augmenter les recettes du pays liées au canal de 5,3 à 13,2 milliards de dollars d'ici 2023. Si ces prévisions s'avéraient exactes, les recettes du canal égaleraient les revenus touristiques de l'Égypte — la base de son économie.

Toutefois, les experts ne partagent pas entièrement l'optimisme du Caire, étant donné que tout dépendra de la croissance du commerce international, en baisse ces dernières années et difficile à prédire.

Lire aussi:

La route de la soie, une aubaine pour la France?
Al-Sissi: L'Egypte compte élargir le canal de Suez d'ici un an
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Tags:
canal de Suez, Egypte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook