Lu dans la presse
URL courte
Par
Forum économique de Vladivostok (19)
3782
S'abonner

L’État russe compte offrir des avantages préférentiels importants aux investisseurs en Extrême-Orient, a déclaré le président Vladimir Poutine lors de la session plénière du Forum économique oriental de Vladivostok.

Le chef de l'État a appelé à améliorer radicalement le climat d'affaires dans la région. Des ports francs devraient être créés aux points de transport stratégiques et le président a également proposé aux partenaires de la région Asie-Pacifique de créer conjointement d'importants centres de recherche, à l'instar du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire), pour qu'ils existent aussi ailleurs qu'en Europe.

"La tenue même du forum symbolise les profonds bouleversements à l'œuvre dans l'Extrême-Orient", a indiqué Poutine, qualifiant "d'historique" la politique de développement de cette région du pays. "La progression de la Russie vers le Pacifique est le fruit du grand travail de nos ancêtres", a-t-il souligné.

Plusieurs dizaines de grands projets ont vu le jour ces dernières années, dont "certains ont une grande importance nationale, voire mondiale", a noté le président. Il a notamment cité l'exemple de la construction du gazoduc Force de Sibérie, du cosmodrome Vostotchny, de l'ouverture d'une université fédérale, de la modernisation de la grande ligne Baïkal-Amour (BAM) et du Transsibérien. A ce sujet, les autorités ont l'intention d'allouer 500 milliards de roubles (environ 6,7 milliards d'euros) d'ici 2017 pour le Transsibérien et la BAM.

Le chef de l'État a listé les principales priorités en Extrême-Orient: une politique active de développement social, la création d'une infrastructure de transport et d'éducation moderne et la liberté des affaires. "L'Extrême-Orient doit devenir un concurrent des principaux centres d'affaires", a-t-il souligné.

"Il faut radicalement améliorer le climat d'affaires en Extrême-Orient", a poursuivi Poutine, qui appelle à "améliorer considérablement le niveau de formation et de qualification des cadres administratifs". Le président a rappelé aux gouverneurs que la situation du milieu d'affaires dans les régions relevait avant tout de leur responsabilité, et que les résultats du travail des équipes régionales seraient évalués, entre autres, à partir des avis des entrepreneurs.

Pamela Anderson à Vladivostok
© Sputnik . Maxim Blinov
Pour les particuliers qui voudraient ouvrir leur entreprise en Extrême-Orient, des conditions préférentielles seront mises en place à partir de 2016, ainsi que des terrains gratuits jusqu'à 1 hectare, a précisé Poutine. Cela devrait contribuer à la conquête de vastes étendues de l'Extrême-Orient et attirer de nouveaux habitants dans la région. Le chef de l'État a appelé le gouvernement à soumettre un projet de loi à la Douma (chambre basse du parlement) dans les plus brefs délais et à simplifier au maximum la procédure d'obtention des terrains, y compris avec l'utilisation des technologies informatiques.

Toutes les conditions de base pour l'entrepreneuriat doivent être concurrentielles, a indiqué le président. "Il est nécessaire de préparer, dans le cadre du budget, des mesures concrètes pour réduire les frais de transport et autres. Les tarifs d'électricité doivent être attractifs": Poutine s'est adressé au ministère de l'Énergie pour que ce dernier étudie la situation sur le plan régional.

Le président a également appelé à consolider les ressources du budget fédéral, des programmes publics, des institutions de développement, des compagnies publiques et à participation publique. Rosneft à lui seul, compte investir avec ses partenaires plus de 1 300 milliards de roubles (17,3 milliards d'euros) dans les projets en Extrême-Orient, ce qui permettra de créer 100 000 nouveaux emplois, et l'effet multiplicateur serait de 6 600 milliards de roubles (88 milliards d'euros).

"Je suis convaincu que les pays de la région Asie-Pacifique, en dépit des problèmes actuels, resteront la locomotive de l'économie mondiale et un marché primordial des produits et services", a souligné le président russe. Et d'ajouter: "La création d'un pont énergétique Asie-Pacifique-Russie est notre tâche stratégique globale".

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

 

 

Dossier:
Forum économique de Vladivostok (19)

Lire aussi:

Poutine: l’Ukraine gouvernée depuis l’étranger, une insulte à son peuple
Le Forum économique oriental a ouvert ses portes à Vladivostok
Forum économique oriental: 4.000 investisseurs attendus à Vladivostok
Opération anti-drogue à Avignon: un policier mortellement blessé lors des tirs
Tags:
Forum économique oriental (EEF), Vladimir Poutine, Vladivostok, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook