Lu dans la presse
URL courte
Par
4231
S'abonner

L'agence de recherche et de développement Darpa du Pentagone a annoncé le lancement de la conception de nouveaux drones. Ils pourront être lancés en "meute" à partir d'avions. Le programme a été baptisé "Gremlins".

L'agence rapporte que dans le cadre de ce projet il est prévu de créer des drones qui travailleraient en groupe. Ils seraient dotés d'équipements spécifiques et chacun remplirait sa propre tâche dans la mission du groupe. Une fois leur tâche effectuée, les Gremlins sont censés revenir dans l'avion.

Ces drones peuvent être transportés par des avions de grande taille — des bombardiers ou des avions de transport. Des "meutes de Gremlins" peu nombreuses pourraient également être lancées par des chasseurs.

Le Pentagone a déjà fixé la principale condition aux ingénieurs: les drones doivent être bon marché car leur durée de service ne dépassera pas 20 lancements, après quoi les appareils devront être remplacés.

Il est annoncé également que plusieurs technologies sont élaborées dans le cadre du projet qui permettront, par exemple, d'attraper les Gremlins en l'air ou d'intégrer leur équipement de reconnaissance aux systèmes de bord de l'avion-porteur.

Ce n'est pas la première fois que le Pentagone a recours à des noms de personnages fantastiques. Par exemple, les spécialistes de l'Otan ont déclaré récemment qu'ils créeraient des "elfes" sur internet pour combattre les trolls russes et chinois.

Cependant, on doute que les Gremlins puissent aider les États-Unis. La Russie développe actuellement des projets très prometteurs dans le domaine, notamment des drones qui rendent plutôt inutiles les programmes "fabuleux" du Pentagone. Par exemple, les Américains ont eux-mêmes annoncé récemment que la Russie et la Chine avaient conçu des drones dotés de radars à basse fréquence, ce qui remet en cause l'utilisation des avions furtifs américains Stealth.

Lire aussi:

Les drones russes et chinois, une nouvelle menace pour le chasseur F-35?
Syrie: des Rafale français effectuent un vol de reconnaissance
Le Pentagone révèle l'existence d'un "drone sous-marin" nucléaire russe
Tags:
drone, Pentagone, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook