Ecoutez Radio Sputnik
    Sukhoi SuperJet 100

    Le Superjet trouve preneur en Islande

    © Flickr/ SuperJet International
    Lu dans la presse
    URL courte
    Kommersant
    7282

    La compagnie aérienne islandaise Greenland Express compte commander cinq avions Sukhoi Superjet, d'après son directeur général Gert Brask.

    Les négociations ont également été confirmées par le constructeur russe Avions civils Sukhoi, mais son porte-parole n'a pas voulu donner davantage de précisions.

    "Nous prévoyons d'acheter deux avions en 2016, deux appareils en 2017 et un dernier en 2018. Nous avons choisi ces avions, en tant que compagnie locale, car ils sont capables de voler à des températures très basses. De plus, leur taille nous convient également — Airbus et Boeing n'ont pas d'appareils comme le Superjet, ces grands groupes ne se préoccupent pas des besoins de petites compagnies", a déclaré Gert Brask.

    Ce dernier a refusé de dévoiler les conditions financières de la transaction mais on sait que le prix d'un Superjet sur catalogue s'élève à 36 millions de dollars. Greenland Express ne ressemble pas encore à un partenaire très fiable — la compagnie n'effectue pas de vols à l'heure actuelle: elle avait commencé son activité en juin 2014, puis suspendu ses activités jusqu'à fin 2015 trois mois plus tard. La compagnie reçoit actuellement une nouvelle licence d'exploitation.

    Greenland Express est spécialisée dans les vols locaux entre l'Islande et le Danemark. Le parc de la compagnie compte, selon le site planespotters.net, un seul avion — un Fokker 100 moyen-courrier (le dernier avion de la série a été fabriqué en 1997, Fokker a déposé le bilan en 1996). A titre de comparaison, la plus grande compagnie aérienne islandaise Icelandair dispose de 26 avions (tous des Boeing 757; et 16 Boeing 737 ont été commandés).

    Aujourd'hui, Superjet n'a pas de contrats fermes pour la livraison d'avions en Europe. En octobre 2014 a été signé un accord d'intention avec la compagnie belge VLM Airlines pour l'achat de deux SSJ-100 avec une option d'achat de deux appareils supplémentaires. Les livraisons devaient commencer en avril 2015 mais ont été reportées au troisième trimestre 2016. Plus tôt, deux acheteurs d'Indonésie avaient suspendu les vols. En 2010, l'indonésienne Kartika Airlines a signé un contrat pour l'achat de 30 SSJ-100, mais en 2013 la compagnie a fermé. Le même sort a été rencontré par l'indonésienne Sky Aviation. En Hongrie, Maley comptait acheter en 2009 jusqu'à 30 avions, mais la compagnie a fait faillite en 2012.

    Le principal acheteur étranger des SSJ-100 reste la mexicaine Interjet. La compagnie utilise actuellement 20 Superjet et a annoncé récemment qu'elle profiterait de l'option pour l'achat de 10 avions supplémentaires. Pendant le salon MAKS 2015, en août, la compagnie kazakhe Scat a signé un contrat ferme pour l'achat de 15 avions. Les compagnies indiennes et iraniennes s'intéressent également à cet appareil, mais aucun contrat n'a encore été signé.

    Lire aussi:

    Le moyen-courrier Sukhoi Superjet 100 à l'export
    Avion russe Superjet-100: la France participera à la modernisation
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Poutine en France: des chasseurs suisses s'approchent de l'avion transportant une délégation russe - vidéo
    Tags:
    avions, Islande, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik