Ecoutez Radio Sputnik
    Le chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas

    Abbas : la Palestine n’est plus tenue par les accords d’Oslo

    © REUTERS/ Carlo Allegri
    Lu dans la presse
    URL courte
    Nezavissimaïa gazeta
    70e session de l'Assemblée générale de l'Onu (35)
    91063253

    Le chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a annoncé devant l'Assemblée générale de l’Onu qu'il ne se sentait plus lié par les accords signés avec Israël il y a plus de 20 ans à Oslo.

    Mahmoud Abbas a rappelé que les accords d'Oslo, signés en 1993, prévoyaient une pleine indépendance de la Palestine en 1999 et la fin de l'occupation israélienne. Il a accusé Tel-Aviv de ne pas respecter ses engagements et a appelé l'Onu à reconnaître l'indépendance de la Palestine.

    Selon Mahmoud Abbas, ces accords de paix vieux de 20 ans ne fonctionnent plus car seule une partie les remplit. "Nous déclarons que nous ne pouvons plus continuer à être engagés par ces accords et qu'Israël doit prendre ses responsabilités comme puissance occupante, parce que le statu quo ne peut plus continuer", a-t-il souligné. D'après M.Abbas, Tel-Aviv pourrait faire dégénérer le conflit politique en conflit religieux, dans la mesure où les dernières confrontations israélo-palestiniennes se déroulent autour de la mosquée al-Aqsa de Jérusalem.

    On ignore pour l'instant ce que sous-entendent les déclarations d'Abbas au sujet des accords de paix: était-ce un simple avertissement pour la communauté internationale ou le début de sérieux changements? Il a affirmé que les autorités palestiniennes "mèneraient le peuple palestinien vers la libération de l'occupation". "Il ne sert plus à rien de perdre son temps à négocier pour le plaisir. Il faut mobiliser les efforts internationaux pour faire cesser l'occupation conformément à la résolution internationale. J'appelle l'Onu à placer le peuple palestinien sous protection conformément au droit humanitaire international", a déclaré Abbas.

    Le dirigeant palestinien a rappelé que les fameux accords auraient dû se solder dès 1999 par la création d'un État palestinien indépendant. Selon l'orientaliste Elena Souponina, les accords intermédiaires d'Oslo ont été remplis: "L'Autorité palestinienne a été créée. Quant à la création d'un État, dans ce cas les accords sont morts depuis longtemps. Les délais de création de l'État palestinien ont été reportés à plusieurs reprises. Les anciens accords ont rempli leur rôle. Il faut désormais penser à quelque chose de nouveau. Renoncer aux accords d'Oslo revient à renoncer à la neige de l'an passé: elle a fondu de toute façon".

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Dossier:
    70e session de l'Assemblée générale de l'Onu (35)

    Lire aussi:

    Le drapeau palestinien flottera au siège de l’Onu
    La Palestine propose un format 5+1 pour négocier avec Israël
    Israël-Palestine: des entretiens à l'insu des USA
    PO: Netanyahu se dit prêt à accepter la création d'un Etat palestinien
    Tags:
    ONU, Mahmoud Abbas, Palestine, Proche-Orient, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik