Ecoutez Radio Sputnik
    US navire militaire en mer de Chine

    Washington envoie des navires militaires en mer de Chine

    © AP Photo/ Bullit Marquez
    Lu dans la presse
    URL courte
    Nezavissimaïa gazeta
    Situation en mer de Chine méridionale (79)
    215371446

    Le Pentagone s'apprête à envoyer des navires vers l'archipel Spratleys en mer de Chine méridionale.

    Les Chinois, qui revendiquent ces îles, ont déjà érigé des édifices de béton sur les récifs et y ont même construit un aérodrome. Les Américains, de leur côté, justifient leurs actes au nom de la protection de la liberté de navigation. La tension monte dans la région. La Maison blanche a décidé de faire monter la mise après que les présidents des deux pays n'ont pas pu trouver de compromis au cours de leur rencontre récente à Washington.

    Les USA comptent montrer à la Chine qu'ils rejettent ses tentatives de renforcer le contrôle en mer de Chine méridionale, écrit le Financial Times. Il ne s'agit en réalité pas d'un simple signal, mais d'une véritable expédition navale. Les navires de guerre américains navigueront à l'intérieur de la zone de 12 miles autour de certaines îles construites par la Chine, que Pékin considère comme son propre territoire. Selon un haut représentant de Washington, la démonstration de force devrait avoir lieu d'ici deux semaines.

    Le chef du Pentagone Ashton Carter demandait depuis plusieurs mois l'autorisation de la Maison blanche pour mener des actions préventives en mer. L'administration de Barack Obama s'y opposait en craignant une escalade de la tension dans les eaux contestées de la mer de Chine méridionale. Mais elle a finalement donné son accord.

    Selon le Pentagone, depuis deux ans la Chine a augmenté le territoire des îles litigieuses de 3.000 acres de terrain, des avions peuvent y atterrir et les militaires peuvent utiliser ces territoires à d'autres fins. Les USA affirment que la Chine renforce ainsi sa présence dans l'océan Pacifique.

    Le principal argument de la campagne militaire américaine est la protection de la liberté de navigation en mer. Dans le même temps, Carter indique ouvertement que "les USA voleront, navigueront et opéreront partout dans le monde dans le cadre du droit international". La mer de Chine méridionale est particulièrement importante car 30% du commerce international transitent par ces eaux.

    Cependant, la Chine affirme disposer d'une souveraineté sur la zone de 12 miles autour des îles récemment construites. Comme l'écrit le Foreign Policy, les voisins de la Chine et les USA rejettent cet argument. La Convention du droit de la mer de l'Onu signée par Pékin ne reconnaît pas les formations artificielles comme des îles légitimes. Néanmoins, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois, sans citer les USA, a appelé "les pays concernés à s'abstenir d'actions risquées et provocatrices".

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Dossier:
    Situation en mer de Chine méridionale (79)

    Lire aussi:

    La mer de Chine méridionale, nouvelle pomme de discorde ente Pékin et Washington
    Îles Paracels, bras de fer pour un bras de mer
    Pékin voit rouge après l’apparition d’un navire US près d’un archipel disputé
    Tags:
    îles Spratleys, navires, présidence américaine, Pentagone, Ashton Carter, Barack Obama, Mer de Chine méridionale, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik